"Animaux solitaires" de Bruce Holbert chez Gallmeister (Paris, France)

en partenariat avec 20minutes.fr

— 

Animaux solitaires
Animaux solitaires — Le choix des libraires

Résumé

Bruce Holbert est né en 1959 et a grandi au pied des Okanogan Mountains, dans l'État de Washington. Son arrière-grand-père, éclaireur indien de l'armée des États-Unis, était un homme respecté jusqu'à ce qu'il assassine son gendre, le grand-père de Bruce Holbert, qui s'est inspiré de cette tragédie pour son premier roman, Animaux solitaires, publié en 2012 aux États-Unis.

ANIMAUX SOLITAIRES

Comté de l'Okanogan, État de Washington, 1932. Russel Strawl, ancien officier de police pour le compte de l'armée, reprend du service pour participer à la traque d'un tueur laissant dans son sillage des cadavres d'Indiens minutieusement mutilés. Ses recherches l'entraînent au coeur des plus sauvages vallées de l'Ouest, là où les hommes qui n'ont pas de sang sur les mains sont rares et où le progrès n'a pas encore eu raison de la barbarie. De vieilles connaissances croisent sa route, sinistres échos d'une vie qu'il avait laissée derrière lui, tandis que se révèlent petit à petit les noirs mystères qui entourent le passé du policier et de sa famille.

À l'instar des romans de Cormac McCarthy, Animaux solitaires mêle avec brio les codes du western et ceux des plus grands romans noirs. Un premier roman remarquable dont on ne pourra oublier le héros mélancolique qui rêve d'imposer sa justice aux confins de la civilisation. Quel que soit le prix à payer.

Un premier roman captivant et une fable morale brûlante.

° Un premier roman très remarqué aux États-Unis. Dans la presse américaine

Dès la phrase d'ouverture du premier et remarquable roman de Bruce Holbert, il est évident que nous sommes aux mains d'un maître de la narration. Appelez ça de la fiction littéraire, un western classique et réaliste ou un roman noir et historique, Holbert demeure un écrivain au talent formidable.
PUBLISHERS WEEKLY

A la fin, le lecteur lèvera un chapeau trempé de sueur à Holbert pour avoir su élever le western si haut en littérature.
KIRKUS

Une histoire poignante de meurtre. Incandescent.
SEATTLE TIMES

La revue de presse : Macha Séry - Le Monde du 5 septembre 2013

Le rythme de ce roman noir épouse la ligne brisée propre au western. Aux flambées de violence succèdent de longues périodes d'accalmie, où l'individu fait corps avec son cheval et se fond dans le paysage. Ici et là, on lui offre le gîte et le couvert. Et le temps s'arrête lorsque passe un vol d'oies sauvages. Pourquoi Animaux sauvages est-il un grand livre ? Parce qu'il tisse fil à fil, d'une rencontre à l'autre, la chronique d'un naufrage collectif. Les Indiens ? Hier massacrés, aujourd'hui parqués, catéchisés de force. Les femmes ? Violentées. Bruce Holbert vide de tout héroïsme l'évangile de l'Ouest américain et le réduit en fagots. Ses dialogues où le fatalisme se marie au sarcasme crépitent comme du petit-bois. Animaux solitaires est une ballade sanglante et mélancolique au terme de laquelle le héros rentrera chez lui. Un nouveau départ ? Non, un point de non-retour.

Retrouvez la fiche complète sur le choix des libraires