"Jason Murphy" de Paul Fournel chez POL (Paris, France)

en partenariat avec 20minutes.fr

— 

Jason Murphy
Jason Murphy — Le choix des libraires

Résumé

Tous les lecteurs de la Beat Generation connaissent les poèmes de Jason Murphy, mais le bruit court qu'il aurait composé un roman, écrit sur un rouleau avant même le célèbre Sur la route de Jack Kerouac. Certains affirment que le professeur Marc Chantier l'aurait eu un moment en sa possession.
Un éditeur et une étudiante s'envolent sur la trace du fameux «scroll» de Paris à San Francisco. Chacun a ses raisons, chacun a ses chemins, chacun a ses moyens et c'est à qui arrivera le premier...
Que cherche-t-on quand on s'intéresse de près à un auteur de la Beat Generation comme Jason Murphy ? Veut-on percer le mystère d'un texte parmi cent mille ? Le secret d'un homme en révolte ? Les différences avec Kerouac ou Ginsberg ? Les mystères d'une époque et d'un lieu devenus mythiques ? Cherche-t-on une vérité ou un mensonge ? Se cherche-t-on soi-même ?
Chacun des personnages de ce roman construit un Jason Murphy à sa mesure ajoutant à son mythe et épaississant son mystère à mesure que s'éloignent les fumées du «Summer of love» dans le Golden Gate Park de San Francisco. Ainsi se tournent les pages d'une histoire de la littérature.

Paul Fournel est écrivain. Il a longtemps été éditeur (chez Ramsay et Seghers entre autres). Il a été Président de la Société des gens de Lettres. Il a dirigé l'Alliance française de San Francisco. Il a été attaché culturel au Caire et à Londres.
Il est maintenant écrivain à plein temps et cycliste le reste du jour.
Pendant son troisième plein temps, il préside l'Oulipo.
Parmi ses ouvrages : des romans : Un homme regarde une femme, Foraine, Chamboula, des nouvelles : Les petites filles respirent le même air que nous, Les grosses rêveuses, Les athlètes dans leurs têtes, Les manières douces de Profane Lulu, du théâtre : Foyer Jardin, des essais : Guignol, Poils de Cairote, Besoin de vélo, de la poésie : Toi qui...

Le choix des libraires : choisi le 05/09/2013 par Sylvie Latour de la librairie MOLLAT à BORDEAUX, France

Revoilà notre ami Dubois apparu dans La Liseuse mais en second rôle cette fois-ci d'une intrigue dont le héros est un écrivain ou plutôt son fantasme voire son fantôme, un "pur rien" littéraire qui occupe tout l'espace imaginaire du récit. Tout commence par une scène haute en couleurs qui voit un professeur de faculté, Marc Chantier recevoir chez lui un cadeau inattendu qu'il a bien du mal à refuser : une femme à la beauté troublante qui lui annonce qu'elle "vient lui faire l'amour", ce dont notre homme se défend. Mais la belle, en plus d'avoir des arguments, a des lettres et pas mal de questions notamment sur la Beat Generation. Elle s'intéresse surtout à Jason Murphy dont nous apprécions tous les sublimes poèmes amoureux. C'est qu'un mystère plane autour de ce second couteau ami de Kerouac : il aurait, quelques temps avant l'auteur de Sur la route, composé lui aussi un roman sur rouleau, pièce tellement mythique que très peu de gens peuvent prétendre l'avoir tenue entre leurs mains tremblantes. Avouez que vous-même n'êtes pas certain de vous rappeler de ce Murphy. Alors son rouleau... Retrouvez notre critique sur le blog des libraires.

La revue de presse : Jean-Claude Lebrun - L'Humanité du 26 septembre 2013

Cela a d'abord toutes les allures d'un roman leste. Une splendide jeune personne se présente chez un très sérieux professeur de la Sorbonne pour lui offrir le service de ses charmes  : un inconnu a envoyé ce cadeau inattendu à l'universitaire...
Après douze pages de ce petit jeu, l'on se trouve soudain transporté sur un trottoir de San Francisco. Un chien et sa maîtresse se heurtent à une forme humaine étalée de tout son long. Une sorte de clochard mal embouché. La police, appelée par la bonne samaritaine, connaît bien l'individu. Dans le bric-à-brac de son sac, des livres, de quoi écrire... On ne cessera plus de rencontrer l'avatar de Murphy de place en place, au fil du récit. En contrepoint ténébreux d'une aventure qui a maintenant pris son véritable cap. Un peu érotique et surtout très littéraire...
Paul Fournel lance ainsi l'un des plus excitants textes de la rentrée. Drôle, inventif, mêlant sous la forme d'une enquête le mentir-vrai à l'histoire littéraire.

La revue de presse : Nils C. Ahl - Le Monde du 5 septembre 2013

" Jason Murphy ", poète injustement oublié de la Beat Generation ? Ou invention de l'espiègle oulipien Paul Fournel, prétexte à une ludique quête littéraire ?...
Que s'est-il passé ? Sur un ton badin, le narrateur de ce curieux roman nous a conté l'équipée très civile d'une bande de personnages hétéroclites sans l'être (des étudiants, des professeurs, des éditeurs, et une escort girl cultivée) à la recherche de Jason Murphy...
Le texte passe du pastiche littéraire au roman d'aventures, hésite entre texte pluriel et comptine pour adultes, alterne pure oralité et pur récit. Au bout du compte, il en reste toujours quelque chose : ce que le lecteur imagine et reconstruit à partir d'une multitude d'indices et de suggestions. La magie est dans l'oeil du spectateur, pas dans les mains du prestidigitateur...
Le réel et la fiction sont partout, la fiction n'est pas moins réelle que le réel - et dans ce livre, ils sont parfaitement amalgamés. Si les écrivains d'ici-bas ne suffisent pas, on en invente d'autres, aux allures de clochards célestes.

Retrouvez la fiche complète sur le choix des libraires