"George Cukor : on-off Hollywood" de Fernando Ganzo chez Capricci éditions (Nantes, France)

en partenariat avec 20minutes.fr

— 

George Cukor : on-off Hollywood
George Cukor : on-off Hollywood — Le choix des libraires

Résumé

«Un ouvrage actuel et international sur un cinéaste majeur dont l'oeuvre singulière et la vie provocante marquèrent l'âge d'or hollywoodien.»

George Cukor a été l'un des très grands cinéastes de l'âge d'or d'Hollywood. Pourtant, malgré plus de soixante films, il n'a été l'objet d'aucune monographie en français ces dernières décennies. Soit parce que ses méthodes ne s'adaptaient pas aux critères de la «politique des auteurs», soit parce que sa filmographie est truffée d'oeuvres non créditées (Autant en emporte le vent, Le Magicien d'Oz...), de projets inachevés, de montages refusés (La Diablesse en collant rose)...

Dans les deux cas, Cukor semble résister à la critique malgré une influence toujours forte, chez Pedro Almodóvar ou chez François Ozon. D'Indiscrétions à My Fair Lady, en passant par la pléiade d'acteurs cukoriens (Katharine Hepburn, Greta Garbo, Cary Grant, John Barrymore, Jane Fonda...), ce livre a la double ambition de servir les lecteurs curieux du cinéma américain comme les cinéphiles les plus exigeants, grâce au style riche, mais accessible, de critiques, cinéastes et historiens français et étrangers. L'ouvrage, accompagné d'une abondante iconographie en couleur, comporte également de longs textes biographiques répartis en parallèle de l'étude des films. Cukor est un des premiers réalisateurs homosexuels qui s'affirment à Hollywood. Sa vie est aussi une plongée dans le rapport complexe des studios et de la société américaine à ses cinéastes.

En ouverture Jean Douchet
Entretien avec George Cukor (1964)
Les Liaisons coupables Carlo Chatrian
George Cukor et Katharine Hepburn (1932-1979) Gonzalo de Lucas
George Cukor et Judy Holliday Jean-François Buiré
Spencer Tracy et Katharine Hepburn Pierre Eugène
Les Tueurs en série de Cukor Bill Krohn
Comment l'esprit vient aux femmes Chris Fujiwara
Sylvia Scarlett, Camille Davis Ehrenstein
Qu'est-ce que le cinéma de George Cukor ? David Phelps
La Diablesse en collant rose Stéfani de Loppinot
Théâtre, cinéma, télévision Lorenzo Esposito
Ma vie à moi Mark Rappaport
Le technicolor Rinaldo Censi
A star is dead Pablo Garcia Canga
La vie publique de George Cukor Yola le Caïnec

Courrier des auteurs le 21/09/2013

1) Qui êtes-vous ? !
Fernando Ganzo, directeur du livre, critique de cinéma, Espagnol, ancien prof à l'Université, scénariste et cinéaste quand je peux, collaborateur de So Film, Lumière ou Trafic quand il le faut. Bref : juste un dilettante.

2) Quel est le thème central de ce livre ?
L'acteur, la scène, le plan, la séquence, George Cukor, le studio, Hollywood, le cinéma, le théâtre, les hommes, les femmes, le monde.

3) Si vous deviez mettre en avant une phrase de ce livre, laquelle choisiriez-vous ?
«On n'écrit pas sur Cukor : on en parle entre amis sur le bord d'un trottoir ou à la terrasse d'un bistrot», c'est une citation de Truffaut. J'aimerais bien prouver qu'il a à moitié tort et à moitié raison : on a fait un livre pour être lu à la terrasse d'un bistrot, un livre dont on parle entre amis.

4) Si ce livre était une musique, quelle serait-elle ?
The Proud One, l'un des morceaux les plus lumineux et émouvants de Frankie Vallie & The Four Seasons. D'ailleurs Vallie ressemble un peu à Cukor.

5) Qu'aimeriez-vous partager avec vos lecteurs en priorité ?
L'amour du cinéma de Cukor, ce cinéaste qu'on nomme rarement parmi nos préférés mais quand on pense aux plus beaux films de l'histoire du cinéma, aux moments qui nous ont fait aimer le cinéma, Cukor est toujours là. Et le talent des gens qui ont participé à l'ouvrage.

Retrouvez la fiche complète sur le choix des libraires