"L'élégance" de Nathalie Rykiel chez Autrement (Paris, France)

en partenariat avec 20minutes.fr

— 

L'élégance
L'élégance — Le choix des libraires

Résumé

Nathalie Rykiel incarne à elle seule une certaine idée de l'élégance : l'allure, l'audace, la singularité.
Elle nous dévoile ses sources d'inspiration, l'émotion du premier défilé, les souvenirs d'enfance, les rencontres, et esquisse les contours de ce je-ne-sais-quoi qui fait la différence. Autour d'elle, quinze personnalités d'exception se sont rassemblées pour offrir, chacune à leur manière, leur vision de l'élégance.

Qu'est-ce que l'élégance ? Une allure, une démarche ? Fait-elle encore rêver, elle qui joue avec les valeurs d'intemporalité et de discrétion, à l'heure où le «style» règne en maître ?

Intriguée par ce thème insaisissable et évanescent, sur lequel peu d'ouvrages existent, Nathalie Rykiel explore tour à tour les différentes facettes (esthétique, éthique...) de l'élégance. Dans ce livre, elle dévoile de nombreux souvenirs, revient sur des moments forts de la maison Rykiel et rend hommage à ces personnalités ou anonymes qui, à ses yeux, incarnent l'élégance : Françoise Sagan, Jean-Pierre Léaud, Barbara, une amie d'enfance, un médecin...

NOTE DE L'EDITEUR : Pour converser avec elle, Nathalie Rykiel s'est entourée des plus grands : Emmanuel Carrère explore les arcanes érotiques du Web dans une nouvelle inédite «La brune aux deux orgasmes» ; Olivier Saillard, directeur du musée Galliera, apporte le regard de l'historien et loue cette attitude «remarquable mais pas remarquée» ; Valérie Belin nous saisit grâce à un très beau portfolio de photos ; Sylvie Guillem se prête à un entretien où elle revient sur des choix courageux témoignant de sa volonté d'indépendance ; Pierre Hermé nous convainc de l'élégance de la vanille ; Cédric Villani. rockstar des mathématiques, nous propose quelques démonstrations éblouissantes de clarté ; Izïa nous époustoufle par son rire et son élégance de coeur...

Vahram Muratyan, auteur du livre culte Paris versus New-York (10/18, 2011) illustre le texte de Nathalie Rykiel.

Courrier des auteurs le 04/09/2013

1) Qui êtes-vous ? !
Une femme, une mère, une amoureuse, une amie, une fille, une soeur, une lectrice...

2) Quel est le thème central de ce livre ?
Je crois que c'est un livre anti conformiste qui invite à réfléchir sur un sujet qui pourrait sembler conformiste et futile : l'élégance.

3) Si vous deviez mettre en avant une phrase de ce livre, laquelle choisiriez-vous ?
Difficile...
Je crois que j'emprunterais cette phrase à l'une de mes invitées, Izïa : «On peut être populaire et élégant. Ca n'est interdit à personne.»

4) Si ce livre était une musique, quelle serait-elle ?
Une sonate de Beethoven, une étude de Chopin ?

5) Qu'aimeriez-vous partager avec vos lecteurs en priorité ?
C'est avant tout une émotion, avoir un retour des lecteurs. Leur intérêt pour le livre, les questions évoquées, leur avis sur mes invités...

6) Avez-vous des rituels d'écrivain ? (Choix du lieu, de l'horaire, d'une musique de fond) ?
Oui, j'aime écrire le soir, et même la nuit, ce qui n'est pas évident car j'ai besoin d'être seule. Avant, j'avais besoin d'un certains nombre de rituels, bougies, musique, cigarettes, dont je remarque que je les ai abandonnés en même temps que j'ai arrêté de fumer !

7) Comment vous vient l'inspiration ?
Parfois, elle ne vient pas du tout et je tourne en rond au sens propre du terme. Le plus souvent, l'inspiration me vient en écrivant. Une phrase, une idée, en appelle une autre...

8) Comment l'écriture est-elle entrée dans votre vie ? Vous êtes-vous dit enfant ou adolescente «un jour j'écrirai des livres» ?
Je crois bien que oui. Peut-être pas de façon professionnelle. Être écrivain, être édité ! Cela a toujours représenté pour moi un sommet auquel je ne pensais pas accéder. Et puis, j'étais une femme de mode ! Mais j'ai toujours écrit, avec énormément de plaisir et l'écriture a toujours été dans ma vie.

Journaux intimes, lettres, préfaces etc.

Je dois reconnaître que ma mère a toujours prétendu que j'écrirai !

9) Vous souvenez-vous de vos premiers chocs littéraires (en tant que lectrice) ?
Oui. Le petit prince de Saint Exupéry, L'attrape coeur de Sallinger, Le journal d'Anne Frank.

10) Savez-vous à quoi servent les écrivains ? !
Je crois que oui. A kidnapper les gens pour les emmener ailleurs...

11) Quelle place tiennent les librairies dans votre vie ?
De même qu'en emménageant dans un nouvel appartement, j'envisage en premier la place de la bibliothèque, dans un nouveau quartier, je repère en premier les librairies. Là où je suis, j'en ai trois, auxquelles je suis également attachée, pour des raisons différentes. Tout compte dans une librairie. L'accueil, le display, la qualité de la relation avec le libraire et l'éventuelle confiance qui en découle, l'efficacité pour commander de nouveaux livres etc. Je passe dans une de «mes «librairies au moins deux fois par semaine...

La revue de presse : Fabienne Pascaud - Télérama du 18 décembre 2013

Etre élégante, ce n'est pas être à la mode. Plutôt avoir de l'esprit, en tout cas un esprit. Une manière d'être au monde. On apprend tout cela en feuilletant le subtil et ravissant «beau livre» de Nathalie Rykiel.

Retrouvez la fiche complète sur le choix des libraires