"La lune assassinée" de Damien Murith chez l'Age d'homme (Lausanne, Suisse)

en partenariat avec 20minutes.fr

— 

La lune assassinée
La lune assassinée — Le choix des libraires

Résumé

«Alors on regarde le ciel qui d'un coup se contracte, fait claquer ses grandes mâchoires, le ciel qui bave noir, la bouche pleine, et quand il en a assez, écarte les cuisses et saigne.»

«Le village, comme une teigne, avec ses maisons basses que mangent les vents, avec ses granges vides où l'on se pend, avec ses bêtes maigres, avec l'odeur du moisi qui rampe le long des ruelles, avec son auberge où l'on boit sa rage, sa haine, avec son clocher qui griffe la croûte grasse du ciel, et son cimetière, rectangle jaune et gris où reposent les os, avec ses chemins de poussière, ses sentiers de misère où poussent la ronce et l'ortie, et plus loin, l'usine, de briques, de fer, de sueur, avec la peur de l'autre, l'étranger à qui l'on entrouvre la porte, une lame cachée dans le dos, et le diable qui rôde, la nuit, sur les toits, et les chapelets qui s'égrènent, au coin des poêles, on prie la Sainte Vierge car dehors, les ombres guettent, avec ses gens, usés, râpés, cassés, la figure creuse, la douleur muette, traînant derrière eux un siècle d'âmes vaines, et encore plus loin, tout autour, la plaine, à l'infini, comme les restes d'une promesse.»

Une histoire simple, violente et inactuelle, qui déploie ses sortilèges aussi sûrement qu'un poison se répand, en une succession de miniatures acérées, dans un climat hanté par la nuit et la sensualité. Nous sommes ici en présence d'une première oeuvre remarquable.

Damien Murith est né en 1970. Il vit dans le canton de Fribourg où il est enseignant. La Lune assassinée est son premier roman.

Courrier des auteurs le 24/08/2013

1) Qui êtes-vous ? !
Un enseignant de 42 ans.

2) Quel est le thème central de ce livre ?
C'est un roman hanté par la nuit, la sensualité, où les étés sont de feu, les hivers, de glace. Le roman d'un homme déchiré de tristesse, d'une femme folle d'amour et de douleurs.

3) Si vous deviez mettre en avant une phrase de ce livre, laquelle choisiriez-vous ?
Le concerto pour violoncelle d'Edward Elgar.

4) Si ce livre était une musique, quelle serait-elle ?
Mon goût pour les romans courts, les histoires sombres qui se répandent comme du poison.

Retrouvez la fiche complète sur le choix des libraires