"L'argent" de Olivier Verdon chez Hoëbeke (Paris, France)

en partenariat avec 20minutes.fr

— 

L'argent
L'argent — Le choix des libraires

Résumé

Voici avec L'argent un bijou de faux-monnayeur. Parfait trompe-l' oeil, ce livre-objet en forme de liasse de billets est une imitation de la meilleure facture à la portée de toutes les mains. Original, ce petit livre brave le tabou du sujet et fait se délier les langues. Car l'argent, Le grisbi, le fric, le flouze, le pognon, si on en a pas toujours plein les poches, on en a toujours plein la bouche, et c'est bien l'entreprise de cet ouvrage ludique et perspicace que de réunir une cinquantaine d'auteurs et de personnalités célèbres qui fustigent ou exaltent «le billet vert». De bons mots en maximes, de brèves de comptoir en aphorismes, Socrate côtoie l'Oncle Picsou et Dali, Jules Renard pour concilier l'apologie du capitalisme et sa désaffection la plus radicale.

Voici avec L'argent un parfait trompe-l'oeil. Ce petit livre original brave le tabou et fait se délier les langues.

Ludique et perspicace, l'auteur réunit une cinquantaine de personnalités célèbres et d'écrivains qui fustigent ou exaltent «le billet vert». De bons mots en maximes, de brèves de comptoir en aphorismes, pour concilier l'apologie du capitalisme ou sa désaffection la plus radicale. Se côtoient Roland Topor, l'Oncle Picsou, Dali, Jules Renard, Oscar Wilde, Woody Hallen, Gustave Flaubert etc. pour notre plus grand amusement, extraits :

Onc' Picsou «Ce qui est gratuit ne vaut rien» ;

Elisabeth Taylor «Il n'y a pas que l'argent dans la vie, il y a aussi les fourrures et les bijoux» ;

Serge Gainsbourg «J'ai retourné ma veste quand je me suis aperçu qu'elle était doublée de vison» ;

Alphonse Allais «Il faut prendre l'argent là où il se trouve, c'est à dire chez les pauvres. Bon d'accord, ils n'ont pas beaucoup d'argent, mais il y a beaucoup de pauvres» ; Voltaire «L'esprit est tout le contraire de l'argent. Moins on en a plus on est satisfait» ; Pierre Dac «Si la fortune vient en dormant, ça n'empêche pas les emmerdements de venir au réveil» ;

Jules Renard «Si l'argent ne fait pas le bonheur, rendez-le !» ;

Tristan Bernard «les hommes accordent parfois leur confiance mais jamais leur argent» ;

Alain Minc «Le capitalisme est un pari sur le mouvement : c'est de là que vient le progrès» ;

Jacques Séguéla «L'argent n'a pas d'idée. Seules les idées font de l'argent.» ;

Aristote Onassis «Si les femmes n'existaient pas, tout l'argent du monde ne servirait à rien» ;

Marcel Aymé «En France, les peines d'argent durent plus longtemps que des peines de coeur et se transmettent de génération en génération» ; etc.

La revue de presse : Marine de Tilly - Le Point du 13 juin 2013

Dans un petit livre anti-langue de bois sur l'argent, Olivier Verdon brave l'un des plus gros tabous français et délie les langues. Savoureux...
Un jour, peut-être, l'on comprendra pourquoi nous avons à ce point un problème avec l'argent. En attendant, il faut entendre Roland Topor, l'Oncle Picsou, Dali, Jules Renard, Oscar Wilde, Woody Allen, Gustave Flaubert, Gainsbourg, Alphonse Allais, Nietszche, Alain Minc, Voltaire ou Elizabeth Taylor (entre autres) parler argent. Tels des saumons qui remontent la rivière, ils vont à contre-courant de la dictature hypocrite, ils brisent l'omerta, disent simplement ce qu'ils pensent du sacro-saint tabou, dans une réjouissante compilation de maximes et aphorismes rassemblée par Olivier Verdon.

Retrouvez la fiche complète sur le choix des libraires