"L'amour n'est pas un sport de combat" de Marjolaine Jarry chez Rageot (Paris, France)

en partenariat avec 20minutes.fr

— 

L'amour n'est pas un sport de combat
L'amour n'est pas un sport de combat — Le choix des libraires

Résumé

Je suis banale. Désespérément banale. J'ai les cheveux marron, les yeux marron.
Je vis avec mes grands-parents qui se livrent une guerre de tous les instants.
Demain, j'aimerais tant connaître une passion avec mots doux, roses écarlates et baisers enflammés.
J'en ai tellement rêvé !

Juliette, 14 ans, vit tiraillée entre ses grands-parents qui se livrent une guéguerre quotidienne. Seule sa meilleure amie Élodie dissipe ses angoisses et ses doutes... jusqu'au jour où elle percute en rollers un garçon en mobylette, et que cette collision change les couleurs de ses journées ! De confidences en répétitions théâtrales, d'échanges en refrain de comédie musicale, Juliette et Gabriel réalisent que contrairement aux apparences, l'amour n'est pas un sport de combat...

Un récit sur l'amour de deux adolescents qui se découvrent au fil des jours, des rencontres, des malentendus, des mots doux et des rêves partagés. S'appuyant sur un humour corrosif et l'autodérision permanente de son héroïne, Marjolaine Jarry propose un roman d'atmosphère tendre et impressionniste, où gravité rime toujours avec légèreté.

L'auteur

Journaliste au Nouvel Observateur, Marjolaine Jarry habite Montrouge. C'est sa première collaboration avec Rageot.

La revue de presse : Macha Séry - Le Monde du 6 juin 2013

Rien ne dissone dans ce récit sensible et drôle qui exprime, à la première personne, le sentiment d'abandon et l'éveil de l'amour. Marjolaine Jarry est une funambule sur le fil d'une histoire tissée de douleur et de chaleur humaines. Déjà auteur de Pieds nus dans la nuit (Thierry Magnier, 2012, prix franco-allemand pour la littérature de jeunesse), elle confirme son talent avec ce roman de la résilience, à voler aux ados.

Retrouvez la fiche complète sur le choix des libraires