L'extraordinaire voyage du fakir qui était resté coincé dans une armoire Ikea
L'extraordinaire voyage du fakir qui était resté coincé dans une armoire Ikea — Le choix des libraires

Livres

"L'extraordinaire voyage du fakir qui était resté coincé dans une armoire Ikea" de Romain Puértolas chez Dilettante (Paris, France)

Résumé

Un voyage low-cost... dans une armoire Ikea ! Une aventure humaine incroyable aux quatre coins de l'Europe et dans la Libye post-Kadhafiste. Une histoire d'amour plus pétillante que le Coca-Cola, un éclat de rire à chaque page mais aussi le reflet d'une terrible réalité, le combat que mènent chaque jour les clandestins, ultimes aventuriers de notre siècle, sur le chemin des pays libres.

Il était une fois Ajatashatru Lavash Patel (à prononcer, selon les aptitudes linguales, «j'arrache ta charrue» ou «achète un chat roux»), un hindou de gris vêtu, aux oreilles forées d'anneaux et considérablement moustachu. Profession : fakir assez escroc, grand gobeur de clous en sucre et lampeur de lames postiches. Ledit hindou débarque un jour à Roissy, direction La Mecque du kit, le Lourdes du mode d'emploi : Ikea, et ce aux fins d'y renouveler sa planche de salut et son gagne-pain en dur : un lit à clous. Taxi arnaqué, porte franchie et commande passée d'un modèle deux cents pointes à visser soi-même, trouvant la succursale à son goût, il s'y installe, s'y lie aux chalands, notamment à une délicieuse Marie Rivière qui lui offre son premier choc cardiaque, et s'y fait enfermer de nuit, nidifiant dans une armoire... expédiée tout de go au Royaume-Uni en camion. Digne véhicule qu'il partage avec une escouade de Soudanais clandestins. Appréhendés en terre d'Albion, nos héros sont mis en garde à vue. Réexpédié en Espagne comme ses compères, Ajatashatru Lavash Patel y percute, en plein aéroport de Barcelone, le taxi floué à qui il échappe à la faveur d'un troisième empaquetage en malle-cabine qui le fait soudain romain... et romancier (l'attente en soute étant longue et poussant à l'écriture). Protégé de l'actrice Sophie Morceaux, il joue une nouvelle fois la fille de l'air, empruntant une montgolfière pour se retrouver dans le golfe d'Aden puis, cargo aidant, à Tripoli. Une odyssée improbable qui s'achèvera festivement en France où Ajatashatru Lavash Patel passera la bague au doigt de Marie dans un climat d'euphorie cosmopolite. Sur le mode rebondissant des périples verniens et des tours de passe-passe houdinesques, voici donc, pour la première fois dans votre ville, L'extraordinaire voyage du fakir qui était resté coincé dans une armoire Ikea, un spectacle en Eurovision qui a du battant, du piquant et dont le clou vous ravira. Non, mais.

Romain Puértolas est né à Montpellier en 1975. Ballotté entre la France, l'Espagne et l'Angleterre, il devient DJ turntablist, compositeur-interprète, professeur de langues, traducteur-interprète, steward, magicien, avant de tenter sa chance comme découpeur de femmes dans un cirque autrichien. Évincé à cause de ses mains moites, il s'adonne alors à l'écriture compulsive. Auteur de 450 romans en un an, soit 1,2328767123 roman par jour, il peut enfin ranger ses propres livres sur les étagères de sa bibliothèque Ikea et en cacher ainsi les affreuses fixations en plastique.

Le choix des libraires : choisi le 16/09/2013 par Frédérique Franco de la librairie LE GOÛT DES MOTS à MORTAGNE-AU-PERCHE, France

Un titre à rallonge, une couverture jaune qui ne peut pas passer inaperçue, "L'extraordinaire voyage du fakir..." est un livre multiple. Un roman d'aventure, une histoire d'amour, un livre de voyages et de rencontres, et avant tout un livre délirant, loufoque et très très drôle.
Certes, ce fakir est resté coincé dans une armoire Ikea, mais il a aussi voyagé (Grande Bretagne, Barcelone, la Libye), il a mis un chauffeur de taxi très en colère, il a rencontré des clandestins, il est tombé amoureux et il a même écrit un livre...
C'est un premier roman, d'un auteur qui ne se prend pas au sérieux et semble s'être fait plaisir avec ce fakir au nom absolument imprononçable. A nous aussi ! Un peu de jaune pétant et beaucoup d'humour pour saluer l'automne qui approche, ça ne se rate pas !

Le choix des libraires : choisi le 03/09/2013 par Jean-François Delapré de la librairie SAINT-CHRISTOPHE à LESNEVEN, France

Jean-François Delapré recommande ce livre au micro d'Augustin Trapenard, dans Le Carnet du libraire, sur France Culture, en partenariat avec Lechoixdeslibraires.com

Le choix des libraires : choisi le 02/09/2013 par Clo Brion de la librairie VANDROMME à LES VANS, France

Un Hindou, filou au possible, débarqué en France pour l'achat d'un lit à clous comme tout bon fakir le ferait, chez Ikéa, ce temple de la consommation mobilière, ses lits, ses cuisines ou autres belles armoires... Va s'ensuivre toute une série d'aventures plus ahurissantes les unes que les autres dans lesquelles Ajatashatru Lavash Patel («à prononcer, selon les aptitudes linguales, j'arrache ta charrue ou achète un chat roux») voyagera de France en Libye via l'Europe Schengen par les moyens de transports les plus divers, poursuivi par un Gitan-taxi fou furieux (qu'il n'a pas manqué d'arnaquer à son arrivée) et aux côtés de clandestins au sort vraiment pas enviable...
Un roman débordant, plus c'est gros, plus ça marche, absolument hilarant !

Le choix des libraires : choisi le 29/08/2013 par Marie Bottet de la librairie ESPACE CULTUREL LECLERC à LISIEUX, France

Une comédie haute en couleurs incarnée par un indien qui prend l'avion direction la France non pour en visiter sa capitale mais pour aller y acheter un lit chez Ikea. S'ensuivent moult péripéties plus rocambolesques les unes que les autres qui font du premier roman de Romain Puertolas un livre divertissant doté du meilleur titre de cette rentrée littéraire !

Le choix des libraires : choisi le 22/08/2013 par Lydie Zannini de la librairie DU THÉÂTRE ZANNINI à BOURG-EN-BRESSE, France

Un Indien au drôle de nom décide de venir acheter un lit à clous chez Ikéa. Drôle d'idée ! Il eut été plus facile de se le faire envoyer, mais non !
Prétexte pour l'auteur, Romain Puértolas, de nous faire parcourir l'Angleterre, l'Espagne, et surtout prétexte pour nous montrer la condition de ces réfugiés clandestins à nos portes. Drôle, pétillant, palpitant, burlesque.
Juste ce qu'il faut pour affronter la rentrée !

Le choix des libraires : choisi le 20/08/2013 par Magali Garnero de la librairie A LIVR'OUVERT à PARIS, France

Le titre parle de lui-même... Mais entrons dans les détails afin de vous mettre l'eau à la bouche.

Ajatashatru, notre héros, est un fakir. Il arrive directement d'Inde car il a vu sur un catalogue d'Ikea France que des lits à clous Kisifrötsipik étaient en vente. Il n'est là que pour deux jours, son avion repart demain.

En arrivant au magasin Ikea, il a l'impression de se retrouver dans une caverne d'Ali Baba. Il rencontre Marie avec qui il passe un bon moment. Comme la seule monnaie qu'il a sur lui est un faux billet de 100€ imprimé d'un seul côté, il décide de se faire enfermer dans le magasin pour y passer la nuit. Quand il entend du bruit c'est tout naturellement qu'il se cache dans une armoire.

Et c'est la que le voyage commence... un voyage low cost, amusant en rebondissements car cette fameuse armoire est emballée et envoyée à Londres ! !

J'ai aimé la rencontre avec les réfugiés, l'acharnement du chauffeur de taxi arnaqué, sa discussion avec Marie et tous les épisodes qui ont suivi. Un joyeux moment de lecture !

Le choix des libraires : choisi le 18/08/2013 par Jennifer Oden de la librairie DEVELAY à VILLEFRANCHE-SUR-SAÔNE, France

Le fakir Ajatashatru (prononcez achète un chat roux ou attache ta charrue) Lavash Patel arrive en France pour un séjour express. Son but : acheter le super lit à clous ikéa à 99€. Mais tout ne va pas se dérouler comme prévu. Après s'être fait enfermé à l'intérieur du grand magasin suédois pour la nuit il va se retrouver coincé dans une armoire et expédié... à Londres ! C'est le début d'un long et extraordinaire voyage rythmé par des rencontres plus ou moins heureuses mais qui vont toutes bouleverser la vie du fakir indien.
Un roman drôle et surprenant qui au-delà de la légèreté raconte la dureté de l'exil et le quotidien très difficile des sans-papiers et de tous ceux qui tentent de survivre loin de chez eux.
A lire absolument !

Courrier des auteurs le 29/06/2013

1) Qui êtes-vous ? !
Romain Puértolas, 37 ans, assembleur de mots compulsif.

2) Quel est le thème central de ce livre ?
Le voyage inattendu et plein de rebondissements d'un arnaqueur professionnel balloté, dans une armoire Ikea, sur le chemin de la rédemption et de l'amour.

3) Si vous deviez mettre en avant une phrase de ce livre, laquelle choisiriez-vous ?
La phrase qui ouvre le roman. Le premier mot que prononça l'Indien Ajatashatru Lavash Patel en arrivant en France fut un mot suédois. Puisqu'après l'avoir écrite, le reste de l'histoire m'est venu à l'esprit aussi naturellement que l'on déroule une bobine de laine.

4) Si ce livre était une musique, quelle serait-elle ?
La petite musique d'un battement de coeur.

5) Qu'aimeriez-vous partager avec vos lecteurs en priorité ?
Mon goût pour l'extraordinaire, l'aventure et la surprise. Enfilez votre sac à dos et embarquez pour le plus low cost des voyages... en armoire.

La revue de presse : - Le Figaro du 12 septembre 2013

Le titre n'est pas mensonger. Il est même à prendre au pied de la lettre. Le roman raconte en effet l'his­toire abracadabrante d'un Indien quittant son pays pour se ­procurer le lit à clous (inoxydables) de ses rêves...
Ces tribulations d'un Indien en Europe sont d'une grande cocasserie, même si, en arrière-plan, se dessine une réflexion sur le sort de ces hommes prêts à tout pour fuir la misère.

La revue de presse : Philibert Humm - Paris-Match, septembre 2013

Un auteur débutant qui manie la plume sans complexe...
Abracadabrantesque et poilant comme la moustache qui lui barre le nez.

La revue de presse : Jérôme Garcin - Le Nouvel Observateur du 29 août 2013

Ces tribulations, qui empruntent à Gérard Oury et aux Monty Python pour l'action, à Michel Audiard pour les dialogues, sont écrites avec une virtuosité comique dont le roman français semblait avoir fait le deuil. Et comme l'hilarant se marie très bien avec l'édifiant, on apprécie en outre le portrait clouté de l'Europe de Schengen qui traite mieux les armoires démontables que les clandestins démontés. Lisez Puértolas, et faites passer.

Retrouvez la fiche complète sur le choix des libraires