"Rythmes 1 & 2, Poèmes" de Charles Reznikoff chez Ed. Héros-Limite (Genève, Suisse)

en partenariat avec 20minutes.fr

— 

Rythmes 1 & 2, Poèmes
Rythmes 1 & 2, Poèmes — Le choix des libraires

Résumé

Celle qui travailla patiemment,
les enfants élevés,
gît dans sa tombe patiemment.

She who worked patiently,
her children grown,
lies in her grave patiently.

«La poésie présente l'objet afin de susciter la sensation. Elle doit être très précise sur l'objet et réticente sur l'émotion.» L'injonction, revendiquée par Reznikoff, pourrait servir de définition à l'Objectivisme poétique, dont le point de départ serait le conseil, la formule de William Carlos Williams : «No ideas, but in things» (pas d'idées, sinon dans/par les choses)
Reznikoff précisait : «Je suppose qu'on peut qualifier du terme objectiviste un écrivain qui n'écrit pas directement sur ses sentiments, mais sur ce qu'il voit et ce qu'il entend, qui se restreint presque au témoignage devant une cours d'assisse, qui exprime ses sentiments indirectement par le choix de son sujet, et, s'il écrit en vers, par sa musique.» Et cela, comment ? «Nommer, nommer, toujours nommer.»

La revue de presse : Monique Petillon - Le Monde du 27 juin 2013

On peut découvrir aujourd'hui, en édition bilingue, la simplicité épurée de ses trois premiers recueils, Rythmes 1 et 2 (1918 et 1919), suivis de Poèmes, un volume publié en 1920. " Personne dans la rue à part le vent qui souffle,/ éclairages baissés derrière les vitres dépolies -/ étoiles, comme d'un soleil brisé, pulvérisé ".

La revue de presse : Philippe Lançon - Libération du 23 mai 2013

Cette édition bilingue contient ses premiers poèmes, publiés à compte d'auteur à partir de 1918. Ils sont écrits à l'époque où s'achève la sombre épopée américaine dont il chantera le constat dans Témoignage. Reznikoff a 20 ans. Il écrit : «J'entre dans l'étang aux truites / comme dans la fraîcheur / d'une crypte. / A mon tour, je deviens / de sang froid, sans voix.» Il remonte le courant pour la retrouver.

Retrouvez la fiche complète sur le choix des libraires