"Bréviaire de sel" de Louis Bertholom chez Les Editions Sauvages (Quimperlé, Finistère)

en partenariat avec 20minutes.fr

— 

Bréviaire de sel
Bréviaire de sel — Le choix des libraires

Résumé

Louis Bertholom, né en 1955 à Fouesnant (Bretagne), est l'auteur d'une douzaine de livres (poésie, récit) dans diverses éditions. Il publie dans quelques revues et figure dans 25 anthologies ainsi que des ouvrages collectifs. Il a enregistré deux CD en studio, le dernier avec un DVD. Il donne des récitals accompagnés de musiciens de haut niveau. Outre en Bretagne, il a participé à des festivals à Paris, dans le Jura, au Québec, en République tchèque, en Afrique (Bénin)...

Louis Bertholom sait rendre à merveille ce travail incessant du flot et du jusant, la force du vent solaire, la rudesse élémentaire du soc granitique, le paysage lapidaire, moiré et inquiétant de l'estran. Le poème se fait épopée ; marais et lisières, rivage et polders dévident un chant de mémoire où l'impalpable et les cris de révolte s'épousent dans la splendeur continuée de l'éternité lancinante du paysage maritime en baie d'Audierne.

Alain-Gabriel Monot (extrait de la préface)

Courrier des auteurs le 08/06/2013

1) Qui êtes-vous ? !
Je suis un auteur qui écrit beaucoup de poésie mais également des textes en prose, j'ai d'ailleurs publié un récit «le Rivage du Cidre» en 2002 aux Éditions Blanc Silex. Dans le passé j'ai commis des textes de chanson à l'époque ou j'étais chanteur (vociférateur) dans le groupe rock TASMANT, une activité que j'ai cessée en 1985. Je suis auteur SACEM. Depuis 1996 je donne des récitals de poésie avec des musiciens et participe à différents spectacles et, par ailleurs, des lectures publiques, des ateliers et des rencontres avec des scolaires. Je participe à des Festivals Internationaux de Poésie sur d'autres continents. Le voyage étant également la source de mon inspiration. Je suis très influencé par Jack Kerouac et les auteurs de la Beat Génération.

2) Quel est le thème central de ce livre ?
Le livre «Bréviaire de sel» est une lente déambulation dans le pays bigouden (Finistère) en baie d'Audierne. Il s'agit d'un cheminement métaphysique, philosophique et poétique dans cet espace maritime particulièrement prégnant. C'est également un dialogue avec le peintre-poète Paul Quéré (1931-1993) dans un chant de mémoire avec les réminiscences troublantes que ce paysage réveille au fil de mes errances. Un poème lyrique ou prose et poésie se mêlent livrant peu à peu la mystique de cette fin de monde, de ce bout de la terre à moins que ce ne soit le début du continent.

3) Si vous deviez mettre en avant une phrase de ce livre, laquelle choisiriez-vous ?
«Le pays m'enveloppe
au-delà de moi-même»

4) Si ce livre était une musique, quelle serait-elle ?
«La mer recommencée» de Vangelis in «L'Apocalypse des animaux»

5) Qu'aimeriez-vous partager avec vos lecteurs en priorité ?
Une grande sincérité, une simplicité dans les échanges. Je n'ai aucune prétention littéraire au-delà de ce que j'essaie de faire passer à travers mes écrits. Mes textes sont des cris venant droit du coeur et des tripes.

Retrouvez la fiche complète sur le choix des libraires