"Piaf-Trenet, le dîner extraordinaire" de Jacques Pessis chez Don Quichotte éditions (Paris, France)

en partenariat avec 20minutes.fr

— 

Piaf-Trenet, le dîner extraordinaire
Piaf-Trenet, le dîner extraordinaire — Le choix des libraires

Résumé

L'auteur vous invite à un dîner extraordinaire avec deux étoiles de la chanson française.

1958. Avant de faire sa rentrée à l'Olympia, Piaf rôde son nouveau spectacle, comme elle en a l'habitude, dans des petites salles de province. Un soir, elle chante du côté de Narbonne. Charles Trenet, qui passe quelques jours dans sa maison natale, est venu l'applaudir. Ces deux-là ne s'étaient pas croisés depuis des lustres. Et pour cause : ils sont à l'apogée de leurs carrières. Émue par leurs retrouvailles, Piaf lui propose de se joindre au dîner qui suivra le spectacle, avec son équipe qu'elle appelle avec tendresse «ses gueux». La petite bande braillarde entraîne dans sa danse un jeune journaliste qui a su convaincre La Môme Piaf de lui accorder un entretien. Loin de s'imaginer une telle scène, le jeune homme gagne en timidité et assiste, silencieux, à un dîner historique à la table de deux monstres sacrés de la chanson française.
Autour d'un pot-au-feu, des bouteilles de vin et des pichets de bière qui se succèdent, le gueuleton - enfumé par les cigares et rythmé par les éclats de rires - se fait confidence entre bons amis. Piaf et Trenet évoquent la splendeur de leur époque, celle de la chanson française pourtant rognée par les débuts du rock'n'roll. Cinéma, littérature, music-hall et souvenirs intimes de l'enfance s'entremêlent.
Parfois le banquet se fait grave - l'apprentissage de la vie dans la rue pour Piaf, les sévères années en internat pour Trenet - mais aussi la guerre, celle qui nous rend tous égaux dans le malheur et la souffrance, résonne encore au creux de ses âmes déracinées.
En surimpression, l'auteur brosse les portraits des personnages qu'ils ont côtoyés dans leur métier commun : Aznavour, Pierre Roche, Cocteau, Mistinguett, Marie Dubas, Raoul Breton, le chanteur sans nom, Marlène Dietrich... Ou encore Françoise Sagan, Minou Drouet, Brassens, Brel et Ferré...
Un dîner extraordinaire qui va se prolonger trois jours, formé sur les confidences telles que l'auteur les a reçues de Trenet.

«Ce "dîner extraordinaire" que vous allez découvrir correspond à l'exacte réalité de la joie de vivre de Charles et à ce qu'il m'a confié du souvenir des moments passés avec Édith.»
Jacques Pessis

«Je n'ai jamais autant ri qu'avec Édith Piaf.»
Charles Trenet

Journaliste, auteur et réalisateur, le célèbre échotier du Figaro,Jacques Pessis, est le spécialiste incontesté de la chanson française et de l'histoire du music-hall.

Courrier des auteurs le 17/06/2013

1) Qui êtes-vous ? !
Je suis journaliste, écrivain et historien de la chanson française. Je connais parfaitement Charles Trenet dont je suis le biographe officiel. Je connais Piaf pour avoir écrit et interprété sur elle, un spectacle Piaf, une vie en rose et noir qui dure depuis neuf ans.

2) Quel est le thème central de ce livre ?
Une rencontre entre deux légendes de la chanson française basée sur des anecdotes authentiques et construite à partir de souvenirs de dîners que j'ai vécus ou que Charles Trenet m'a rapportés. En me confiant : je n'ai jamais autant ri qu'avec Édith.

3) Si vous deviez mettre en avant une phrase de ce livre, laquelle choisiriez-vous ?
Quand on a rêvé sa vie, il faut vivre son rêve. La vie est un rêve traversée par un cauchemar. On le digère, et le rêve reprend.

4) Si ce livre était une musique, quelle serait-elle ?
Une partition sur l'amour de la vie, la vraie. Un subtil mélange entre Y'a d'la joie ! et La vie en rose

5) Qu'aimeriez-vous partager avec vos lecteurs en priorité ?
La philosophie du bonheur de ces deux géants, mais aussi la découverte, ou la redécouverte, travers les anecdotes qui maillent ce livre, de personnalités marquantes du XXème siècle.

La revue de presse : Blaise de Chabalier - Le Figaro du 16 mai 2013

C'est à un voyage extraordinaire dans le temps que nous convie Jacques Pessis. Le journaliste et écrivain, ami et biographe de Charles Trenet, invite ses lecteurs à passer trois jours, en 1958, avec le Fou chantant et sa chère amie Édith Piaf. Grâce à sa plume alerte et à son art du dialogue, l'auteur nous donne l'impression de côtoyer pour de bon, alors qu'ils sont au sommet de la gloire, ces deux monstres sacrés de la chanson française. En imaginant qu'un soir, après avoir chanté à Narbonne, Édith propose à Charles, venu la saluer, de dîner avec elle, Pessis éclaire sous un jour nouveau les deux vedettes.

Retrouvez la fiche complète sur le choix des libraires