"Villa mauresque : Somerset Maugham et les siens" de Rivière chez La Table ronde (Paris, France)

en partenariat avec 20minutes.fr

— 

Villa mauresque : Somerset Maugham et les siens
Villa mauresque : Somerset Maugham et les siens — Le choix des libraires

Résumé

«Il se révèle très délicat, dans le cas de Maugham, de le juger d'après son oeuvre. Le meilleur de Somerset Maugham c'est encore lui-même. Sa vie est plus riche que la somme de ses livres et sans doute est-ce mieux ainsi.»

Anthony Curtis

«L'écrivain anglais W Somerset Maugham (1874-1965) fait partie de la «mythologie» de nos deux héros Francis Albany et Olivia Sturgess. Il avait d'ailleurs trouvé sa place dans l'album consacré à la vie et la carrière de la romancière Olivia Sturgess paru chez Dargaud en 2004.

Somerset Maugham, personnage extravagant, romancier à succès (Le Fil du Rasoir, Servitude Humaine, etc.) a vécu du milieu des années trente à la fin de sa vie sur la Riviera française dans une magnifique demeure baptisée «Villa Mauresque» où défila tout ce qui comptait alors dans le monde des arts et des lettres. Ses amis se nommaient Churchill, Cocteau, H.G. Wells et Ian Fleming...

C'est à l'écrivain, mauvaise langue et toujours lucide, que nous avons donné la parole, ainsi qu'à un cercle de familiers qui ne se privent pas de dire ce qu'ils pensent du «grand homme», de ses hauts-faits comme de ses servitudes : son propre frère, son neveu Robin, le chroniqueur Beverly Nichols, son rival malheureux Hugh Walpole, sa partenaire au bridge Barbara Bach et sa cuisinière, Annette.»

La revue de presse : Frédéric Potet - Le Monde du 23 mai 2013

Hédoniste revendiqué, bisexuel assumé, monstre d'ambition, génie littéraire au physique disgracieux, bègue... La personnalité complexe de l'écrivain et dramaturge britannique Somerset Maugham (1874-1965) ne pouvait échapper à Floc'h & Rivière, les plus anglophiles auteurs de bandes dessinées francophones...
Rehaussée par le pinceau distingué de Floc'h, cette polyphonie, que l'on devine solidement documentée, fait ressortir le portrait d'un être fragile et bouffi de cynisme.

La revue de presse : Jérôme Dupuis - L'Express, mai 2013

François Rivière et Floc'h propose un superbe album illustré qui fait revivre Somerset Maugham, l'écrivain si fortuné des années 1930. Villa mauresque, entre littérature et Riviera...
En grand amoureux de littérature anglaise, François Rivière a su restituer la vie mouvementée de l'auteur du Paravent chinois. Le trait de Floc'h épouse à merveille l'univers de cette jet-set intellectuelle de la Riviera. On rêverait de lire, sur le même mode, un Graham Greene ou un James Matthew Barrie.

La revue de presse : Nathalie Crom - Télérama du 8 mai 2013

La vie de Somerset Maugham illustrée par un jeu de regards croisés...
Son visage, autant que ses livres (Servitude humaine, Le Fil du rasoir...), est universellement connu, et l'élégante et si précise ligne claire de Floc'h sait à merveille capter les traits de ce «petit homme disgracieux et peu amène», ainsi que le décrit l'un des témoins appelés à la barre par François Rivière dans cet ouvrage habilement construit comme une suite d'interventions de ceux qui le connurent, auxquelles se mêle la voix de Maugham lui-même.

Retrouvez la fiche complète sur le choix des libraires