"Norlande" de Jérôme Leroy chez Syros jeunesse (Paris, France)

en partenariat avec 20minutes.fr

— 

Norlande
Norlande — Le choix des libraires

Résumé

«Tout, finalement, est allé très vite après cette étrange conversation entre maman et moi à la cafétéria. C'était quelques mois avant que l'événement" ne se produise, quelques semaines avant que l'Autre n'entre en scène. Dans la mythologie norlandaise, le temps est circulaire, représenté par un serpent qui se mange la queue. Depuis cette table, dans ma chambre de la clinique, jamais une image ne m'a semblé aussi juste.
L'"événement", l'Autre ont toujours été là. À attendre sur un point du cercle. Et c'est moi, nous, toute la Norlande, qui allions à la rencontre de ce point sans le savoir et sans pouvoir l'éviter.»

Jérôme Leroy transpose dans un pays de Scandinavie imaginaire la tragédie qui a eu lieu le 22 juillet 2011 sur l'île d'Utoya, en Norvège, et donne la parole à une jeune rescapée. Magistral et bouleversant.

Jérôme Leroy est auteur de romans noirs et de romans d'anticipation, dont te Bloc, paru en 2011 aux éditions Gallimard.

«Rat noir», une collection dirigée par Natalie Beunat et François Guérif

L'auteur : Né à Rouen, Jérôme Leroy a été professeur de français dans différents collèges du Nord. Désormais, il se consacre uniquement à la littérature. Il est l'auteur de romans, de nouvelles et de poèmes. Il a aussi réalisé plusieurs anthologies (éd. Sortilèges, Actes Sud, Les Belles lettres), et écrit des chroniques pour Causeur et Valeurs actuelles. Il a créé et dirigé la collection «novella sf» aux éditions du Rocher. Il est également conseiller littéraire de l'association Colères du Présent, association organisatrice d'un «Salon du livre d'expression populaire et de critique sociale» à Arras. Son dernier roman, Le bloc, paru en 2011 à la «Série noire», a rencontré un vif succès public et critique.

La revue de presse : Bruno Corty - Le Figaro du 6 juin 2013

Ce qui intéresse Leroy, c'est de démonter, via le témoignage d'un témoin direct de la tragédie, l'incroyable naïveté d'un pays riche qui pensait pouvoir vivre éternellement en paix et découvrit brutalement qu'il n'existe plus au monde d'endroit à l'abri du terrorisme ou de la violence aveugle. En Norlande, le choc est si grand que les mots font peur. On parle de l'«événement» pour dire le massacre et de «l'Autre» pour désigner le tueur...
Après cette belle réussite, les fans de Leroy liront sans attendre ses 46 Dernières nouvelles de l'enfer, hommages aux pulps et au cinéma populaire

La revue de presse : Michel Abescat - Télérama du 1er mai 2013

Jérôme Leroy donne toutes les pièces du dossier sans jamais sacrifier la fiction, invite à la réflexion et au débat, bref, réussit un roman d'une grande ambition, aussi passionnant et sensible que pédagogique.

Retrouvez la fiche complète sur le choix des libraires