"92 connection : les Hauts-de-Seine, laboratoire de la corruption ?" de Jean-Paul Philippe ,Noël Pons chez Nouveau Monde éditions (Paris, France)

en partenariat avec 20minutes.fr

— 

92 connection : les Hauts-de-Seine, laboratoire de la corruption ?
92 connection : les Hauts-de-Seine, laboratoire de la corruption ? — Le choix des libraires

Résumé

Conflits d'intérêts, clientélisme, fraudes aux marchés publics, caisses noires, paradis fiscaux, emplois fictifs, frais de bouche pharaoniques... Dans les Hauts-de-Seine, la liste des atteintes à l'éthique semble interminable. Le second département le plus riche de France collectionne les affaires politico-financières et les scandales ne cessent d'éclater... sans toujours avoir de retombées judiciaires.

Des emplois fictifs à la gestion des villes de Puteaux, Asnières ou Levallois-Perret, en passant par la SEM 92 et la direction de l'EPAD, Noël Pons et Jean-Paul Philippe nous dévoilent les rouages des réseaux du 92 et les coulisses de leurs manipulations. Les enquêteurs décryptent les méthodes utilisées pour détourner les lois et l'argent des collectivités, tout en puisant dans leur expérience des anecdotes stupéfiantes (documents volés, perquisition difficile, investigations aux Bahamas...) sur des personnages ayant défrayé la chronique.

Forts de leur carrière dans la lutte contre la corruption, les auteurs dénouent pour nous les ficelles du jeu politique et financier des affaires qui ont secoué et secouent toujours le 92.

Noël Pons a été fonctionnaire à la Direction générale des impôts pendant vingt ans et conseiller au Service central de prévention de la corruption (SCPC) pendant seize ans. Il a notamment publié Cols blancs et mains sales et La Corruption des élites (Odile Jacob).

Jean-Paul Philippe a été responsable pendant plusieurs années de la brigade anticorruption de la police judiciaire. Il a enquêté sur de nombreuses affaires politico-financières : les HLM de Paris et des Hauts-de-Seine, la mairie de Paris, les «marchés truqués des lycées» d'Île-de-France, et Clearstream, entre autres.

La revue de presse : Gérard Davet et Fabrice Lhomme - Le Monde du 18 avril 2013

Les auteurs savent de quoi ils parlent : Noël Pons travailla à la direction générale des impôts puis au Service central de prévention de la corruption (SCPC), tandis que Jean-Paul Philippe a longtemps dirigé la Brigade centrale de lutte contre la corruption (BCLC) de la police judiciaire. S'il rappelle quelques données théoriques indispensables, sur le fonctionnement des appels d'offres ou les compétences des collectivités locales, une grande partie de l'ouvrage, en forme de réquisitoire, est consacrée à la description des grands scandales qui ont éclaté dans le "92", depuis les années 1970 et la prise de contrôle du département par Charles Pasqua, jusqu'au début du XXIe siècle et le triomphe de la "sarkozie"...
MM. Pons et Philippe, guère optimistes, dénoncent des "comportements quasiment mafieux". Ils précisent à juste titre que, si "ces méthodes ne sont pas propres aux Hauts-de-Seine, cela n'innocente personne pour autant".

La revue de presse : Arnaud Focraud - Le Journal du Dimanche du 21 avril 2013

92 Connection ne fait pas de révélation fracassante, mais présente un travail très documenté qui tente de disséquer le "microcosme alto-séquanais", au sein duquel personne n'est épargné. Du début à la fin, on y voit l'affairisme, décrite comme pratique banale du pouvoir, et le népotisme, symbolisé par le parachutage raté de Jean Sarkozy à l'Epad, ce "bateau ivre". On y retrouve la connivence, la corruption ("quasi mafieuse", iront jusqu'à dire les auteurs) et les conflits d'intérêts. Soit "le triple C" que pourrait accorder au département une agence de notation éthique, imaginée par les auteurs.
Les auteurs se situent plus en observateurs qu'en acteurs de ces affaires, même s'ils ont enquêté sur une partie d'entre elles. En faisant régulièrement contraster le sérieux de leur propos avec l'ironie, ils portent aussi un regard amer sur la justice. Son inertie, voire sa capacité d'obstruction, est régulièrement soulevée. Son adaptation à la nouvelle "délinquance économique" est questionnée.

Retrouvez la fiche complète sur le choix des libraires

Mots-clés :

Aucun mot-clé.