"La politique étrangère de Jacques Chirac" de Christian Lequesne ,Maurice Vaïsse chez Riveneuve (Paris, France)

en partenariat avec 20minutes.fr

— 

La politique étrangère de Jacques Chirac
La politique étrangère de Jacques Chirac — Le choix des libraires

Résumé

Que reste-t-il des douze années de présidence de Jacques Chirac (1995-2007) dans le monde ? Une politique étrangère active et pragmatique, que le président a toujours considérée comme au coeur de ses responsabilités : la suspension de la conscription, l'arrêt des essais nucléaires dans le Pacifique, l'opposition résolue à la guerre des États-Unis en Irak, le soutien au projet de Constitution européenne malgré le rejet de la population française.

Les contributions de ce livre - écrites par les meilleurs spécialistes - s'appuient sur les archives, les mémoires et les témoignages des acteurs. Elles illustrent la densité d'une période marquée par l'attentat du 11 septembre, les guerres d'ex-Yougoslavie et d'Irak, la cohabitation en France. Pendant le premier mandat de Jacques Chirac, la France semble reculer en Europe face à l'élargissement et au poids grandissant de l'Allemagne et elle est paralysée par la pesanteur de vieilles pratiques diplomatiques avec l'Afrique.

Placé davantage sous le signe de la politique étrangère, le deuxième mandat est celui de l'opposition de Jacques Chirac à l'intervention en Irak, une décision qui divise l'Europe mais rehausse aussi le prestige de la France dans le monde non occidental.

Christian Lequesne est directeur du Centre d'études et de recherches internationales (CERI) et professeur de politique européenne à Sciences Po.

Maurice Vaïsse est professeur émérite des universités à Sciences Po, spécialiste de l'histoire des relations internationales. Il est également éditeur de la série la plus récente des Documents diplomatiques français.

La revue de presse : Daniel Vernet - Le Monde du 31 janvier 2013

Premier président de la Ve République de l'après-guerre froide, Jacques Chirac a dû ajuster la vulgate gaulliste à une situation internationale où les atouts du gaullisme ont perdu leur efficacité. La fin de l'antagonisme Est-Ouest a réduit la marge de manoeuvre de la France et la réunification allemande lui a coûté sa place privilégiée en Europe, remarquent Christian Lequesne et Maurice Vaïsse, dans leur introduction à La Politique étrangère de Jacques Chirac. Le livre, produit d'un colloque organisé en décembre 2011 par le Centre d'études et de relations internationales, rassemble des contributions écrites par des spécialistes de chaque domaine.

Retrouvez la fiche complète sur le choix des libraires