"Roman fleuve" de Antoine Piazza chez Rouergue (Arles, France)

en partenariat avec 20minutes.fr

— 

Roman fleuve
Roman fleuve — Le choix des libraires

Résumé

Le Président d'une France en conflit avec l'Europe a choisi un moyen radical de sauver son pays : faire basculer la population dans le monde de la fiction. En effet, qui oserait s'emparer du Capitaine Fracasse, de Cosette ou du Grand Meaulnes ?
Appelé à la rescousse des premiers Français qui ont échoué à franchir la frontière séparant réalité et littérature, un jeune écrivain en disgrâce, fin connaisseur des lettres nationales, se heurte à un fleuve en colère. Au-delà, il voit se dessiner le parcours semé de péripéties et de secrets qu'il devra suivre...

Hommage érudit à la littérature et roman d'aventures Imaginatif, Roman fleuve fut publié dans sa version initiale, en 1999, au Rouergue. Antoine Piazza avait fait sensation avec ce premier livre d'une ampleur et d'une ambition rares. Quatorze ans après, il réalise un geste littéraire singulier : renforcer l'intrigue du roman et ses enjeux, parfaire le style et proposer un nouveau dénouement. Antoine Piazza est l'auteur de Les Ronces, La route de Tassiga, Un voyage au Japon et Le chiffre des soeurs.

Né en 1957, Antoine Piazza vit à Sète où il est professeur des écoles. Tous ses romans ont été publiés au Rouergue : après Roman fleuve viendront Mougaburu (2001), Les Ronces (2006, Babel 2008) qui inaugurera une série d'inspiration autobiographique : La Route de Tassiga (2008, Babel 2010), Un voyage au Japon (2010) et Le Chiffre des soeurs (2012).

La revue de presse : Philippe-Jean Catinchi - Le Monde du 28 mars 2013

Roman fleuve est un livre qui a l'ambition d'inclure tous les livres. Un vertigineux éloge de la littérature, cette " terre de salut face au réel ". Un chant d'amour. Mais un chant qui, croit-il à l'époque, ne sera entendu de personne. Et puis, le geste un peu triste de l'apprenti écrivain qui fait ses adieux se mue soudain, selon ses propres termes, " en conte de fées "...
Mais treize ans plus tard, quand il finit par accepter de rouvrir le livre, " les faiblesses de la fable " lui sautent aux yeux. Il la reprend donc, non sans mal...
Antoine Piazza dit avoir une nouvelle fois pensé à la phrase de Borges : " Le livre que vous écrivez génère sa propre vie. " Et compris qu'une réécriture pouvait, elle aussi, prendre son autonomie. Le dénouement lui-même est modifié, poussant à son terme extrême la logique de la fiction, tandis que bibliographie et références s'étoffent, complétées par l'invention d'annexes désopilantes. La refonte aura pris une huitaine de mois. Désormais, le défi initial tient toutes ses promesses. Au point que la mention " nouvelle version ", au dos du livre, paraît trop discrète. Ce Roman fleuve, première oeuvre d'un écrivain qui crut que ce serait sa dernière, est un livre neuf...
Vertige érudit d'une santé insolente, Roman fleuve de Piazza brise, impétueux et souverain, toutes les digues.

Retrouvez la fiche complète sur le choix des libraires