"Le livre de Jonas" de Stephen Dau chez Gallimard (Paris, France)

en partenariat avec 20minutes.fr

— 

Le livre de Jonas
Le livre de Jonas — Le choix des libraires

Résumé

Younis. Jonas. Deux prénoms pour deux vies distinctes réunies dans la même personne. Deux existences qui suivent leur cours, l'une dans la réalité d'un quotidien américain au coeur de la Pennsylvanie, l'autre, tout aussi réelle et palpable, dans la réminiscence des collines de son enfance, quelque part au Moyen-Orient. Car le passé trouble et tourmenté de Younis refuse de quitter le présent déraciné de Jonas.
À quinze ans, Younis a tout perdu - sa famille, son foyer, son insouciance - lorsqu'une nuit des militaires américains ont effectué un raid contre son village. Cette nuit-là, Younis s'est enfui dans les montagnes, suivi à son insu par un soldat, Christopher. Plus tard, une association humanitaire l'aidera à partir pour les États-Unis où il essaiera tant bien que mal de s'adapter et de se construire une nouvelle vie sous le nom de Jonas.
Le hasard ou le destin - peut-être les deux à la fois - lui fera rencontrer Rose Henderson, la mère de Christopher, qui se bat pour connaître la vérité depuis que son fils a été officiellement porté disparu. Les souvenirs obsédants resurgiront alors avec toujours plus de force.

J.B.

Stephen Dau est originaire de Pennsylvanie. Après avoir consacré dix ans à la reconstruction de zones sinistrées par la guerre et au développement international, il étudie la création littéraire à l'université Johns Hopkins et au Bennington Collège où il obtient un Master ofFine Art. Ses textes ont notamment été publiés dans la revue McSweeney's. Il vit aujourd'hui à Bruxelles, en Belgique, avec sa famille. Le livre de Jonas est son premier roman.

Courrier des auteurs le 15/04/2013

1) Qui êtes-vous ? !
Traductrice et spécialiste des États-Unis.

2) Quel est le thème central de ce livre ?
A travers les personnages du jeune Jonas et du soldat Christopher, ce roman explore les conséquences de la guerre sur l'individu. Comment se reconstruire lorsqu'on a perdu sa famille, son foyer, ses racines ? Comment continuer à servir l'armée lorsqu'on ne croit plus à la "justesse" de ses missions ? Le livre de Jonas montre que les frontières entre bourreaux et victimes ne sont jamais totalement hermétiques en temps de guerre, et au-delà des statistiques qui noient les populations et les soldats dans l'anonymat, il y a toujours des vies et des individus - ceux qui ont péri et ceux qui doivent continuer à vivre avec le poids de l'horreur.

3) Si vous deviez mettre en avant une phrase de ce livre, laquelle choisiriez-vous ?
"Ils arrivèrent comme une pensée.
Ils dessinaient leurs traînées blanches dans tout le bleu du ciel, comme s'ils écrivaient leurs intentions en lettres trop grandes pour être entièrement visibles de la terre. Ou bien ils filaient juste au-dessus des collines, leurs puissantes machines décrivant un arc silencieux d'un horizon à l'autre, si vite qu'ils avaient disparu avant que l'on entende gronder les réacteurs - hurlant l'annonce de leur arrivée alors même qu'ils s'évanouissaient."

4) Si ce livre était une musique, quelle serait-elle ?
The End des Doors

5) Qu'aimeriez-vous partager avec vos lecteurs en priorité ?
La subtilité de ces portraits "pointillistes", la reconstruction du puzzle de ces vies brisées.

Retrouvez la fiche complète sur le choix des libraires