"La première chose qu'on regarde" de Grégoire Delacourt chez Lattès (Paris, France)

en partenariat avec 20minutes.fr

— 

La première chose qu'on regarde
La première chose qu'on regarde — Le choix des libraires

Résumé

Le 15 septembre 2010, Arthur Dreyfuss, vêtu de son caleçon fétiche, regarde un épisode des Soprano quand on frappe à sa porte. Il ouvre.
Scarlett Johansson.
Il a vingt ans, il est garagiste. Elle a vingt-six ans, et quelque chose de cassé.

Après le succès de La Liste de mes envies, qui lui a valu une renommée internationale, Grégoire Delacourt signe un roman féroce et virtuose sur la naissance de l'amour et la vérité des âmes.

Le choix des libraires : choisi le 10/04/2013 par Frédérique Franco de la librairie LE GOÛT DES MOTS à MORTAGNE-AU-PERCHE, France

Le roman débute par une scène amusante et qui attise la curiosité : un jeune homme de 20 ans, garagiste dans un petit village de Picardie, voit débarquer chez lui un soir une ravissante jeune femme : Scarlett Johansson ! Comme il est vêtu ce soir là d'un marcel et d'un caleçon schtroumpf, la scène ne manque pas d'humour. Le décor est donc planté, et on assiste à cette rencontre aussi inattendue que drôle.
Voici une belle histoire d'amour, dont les deux personnages sont extrêmement attachants. Les mauvaises langues diront que cette histoire est facile, remplie de clichés.... Halte là les ronchons ! Nous vous invitons à lire le dernier livre de Grégoire Delacourt ! L'auteur nous raconte une belle histoire d'amour, tragique certes (et ce n'est pas dévoiler l'histoire que de le dire car l'auteur/narrateur le laisse deviner très vite), mais une belle et grande histoire d'amour émouvante et vibrante, racontée avec beaucoup de délicatesse.
C'est aussi un livre sur le poids des apparences et l'identité, sur un jeune homme en train de mûrir aussi... Une bien belle histoire qui fait rire, pleurer, fondre... Un livre pour passer un vrai bon moment !

Le choix des libraires : choisi le 10/04/2013 par Françoise Gaucher de la librairie LE COIN DES LIVRES à DAVÉZIEUX, France

Comment notre apparence, la plus belle soit-elle, peut devenir notre prison et nous faire perdre toute identité ? Comment vivre avec le fardeau de notre propre corps ? C'est ce que voudrait savoir Scarlett Johansson... Un roman rempli de poésie douce amère, une oeuvre pleine d'émotions.

Le choix des libraires : choisi le 10/04/2013 par Frédéric Deville de la librairie ABAO Librairie-bouquinerie à BRUXELLES, Belgique

Imaginez : vous rentrez chez vous le soir après une journée de boulot, vous vous mettez à l'aise dans une tenue que vous n'oseriez pas décrire, la sonnette de la porte d'entrée tintinnabule. Machinalement, vous allez ouvrir et là... là... devant vous, juste là : Scarlett Johansson. Oui, Scalett Johansson. LA Scarlett Johansson. Avec tout : sa bouche pulpeuse, ses hanches de rêve et sa poitrine ? oulala ! - sa poitrine !
Ce rêve est devenu réalité pour Arthur Dreyfuss (avec 2 «s»), assistant garagiste, résidant à Long, Picardie, département de la Somme. Du moins, sous la plume de Grégoire Delacourt, qui nous conte avec beaucoup d'humour (éclats de rire garantis !) une histoire d'amour à la fois jolie et féroce. Une fable sur les apparences et leurs jeux de dupe.

Courrier des auteurs le 10/04/2013

1) Qui êtes-vous ? !
Je cherche encore.

2) Quel est le thème central de ce livre ?
L'amour au-delà des apparences.

3) Si vous deviez mettre en avant une phrase de ce livre, laquelle choisiriez-vous ?
«Il sait que les mots sont un champ et que l'ordre que leur donne le vent peut changer le monde».

4) Si ce livre était une musique, quelle serait-elle ?
Celle d'un été 42.

5) Qu'aimeriez-vous partager avec vos lecteurs en priorité ?
L'intime.

6) Avez-vous des rituels d'écrivain ? (Choix du lieu, de l'horaire, d'une musique de fond) ?
J'écris pendant les vacances - puisque j'ai un boulot très prenant, à des horaires fixes, le matin quand tout est calme, frais. J'écoute de la musique qui correspond un peu à l'état d'esprit de ce que je suis en train d'écrire.

7) Comment vous vient l'inspiration ?
Sournoisement ; dans mes insomnies.

8) Comment l'écriture est-elle entrée dans votre vie ? Vous êtes-vous dit enfant ou adolescent «un jour j'écrirai des livres» ?
Ce sont les mots qui sont entrés. Par les livres d'abord, les chansons, les slogans. J'en ai fait la matière principale de ma vie. C'est beaucoup plus tard que l'idée d'un livre est venue. Sournoisement ; dans une insomnie.

9) Vous souvenez-vous de vos premiers chocs littéraires (en tant que lecteur) ?
Pagnol reste un grand choc. Et puis la liste incroyable que l'on nous remettait au pensionnat, avant la confession, pour nous rappeler les péchés que nous avions pu commettre dans la semaine.

10) Savez-vous à quoi servent les écrivains ? !
A fabriquer des clés et donner de la joie.

11) Quelle place tiennent les librairies dans votre vie ?
C'est ma place du village à moi. Là où je vais humer l'air du temps. Prendre des nouvelles du monde.

La revue de presse : Valérie Trierweiler - Paris-Match, avril 2013

Après le triomphe de "La liste de mes envies", Grégoire Delacourt publie "La première chose qu'on regarde", un roman qui nous interroge en profondeur sur notre superficialité...
"La première chose qu'on regarde" est un roman sur la solitude, sur la recherche de soi et la quête d'amour. Drôle et tragique à la fois parce que le personnage principal comprend "qu'on n'est jamais aimé pour soi mais pour ce qu'on comble chez les autres". S'il devait se résumer en une seule phrase extraite du livre, ce serait incontestablement celle-ci : "Pourquoi le bonheur, c'est toujours triste ?"

La revue de presse : Françoise Dargent - Le Figaro du 21 mars 2013

Car ce nouveau roman est beaucoup plus féroce que le précédent, plus noir également. Grégoire Delacourt montre encore une fois son inclinaison pour les personnages fragiles, marqués par des deuils ou des disparitions subites. Il revendique cette fois le roman d'amour pour mieux en montrer les limites. Tiré à 80.000 exemplaires, ce troisième roman, attendu, devrait surprendre les lecteurs.

Retrouvez la fiche complète sur le choix des libraires