"Monsieur Loo : le roman d'un marchand d'art asiatique" de Géraldine Lenain chez P. Picquier (Arles, Bouches-du-Rhône)

en partenariat avec 20minutes.fr

— 

Monsieur Loo : le roman d'un marchand d'art asiatique
Monsieur Loo : le roman d'un marchand d'art asiatique — Le choix des libraires

Résumé

Né dans un obscur village des bords du Yangtsé, C.T. Loo (1880-1957) devient, par son extraordinaire talent, le plus grand marchand d'art asiatique de son époque. Il crée un nouveau goût, là où l'Occident ne connaissait que les «chinoiseries» - ces bibelots étranges et abâtardis mis à la mode par les frères Goncourt. Dans sa pagode parisienne ou sa galerie new-yorkaise sur la Cinquième Avenue, Européens et Américains découvrent le «véritable art chinois» : la grande statuaire, les fresques bouddhiques, les jades et bronzes archaïques.
Derrière la figure respectée du grand marchand s'en cache une autre, plus controversée. Honoré en Occident pour avoir enrichi les plus grandes collections publiques et privées, cet homme discret et volontiers manipulateur est accusé en Chine d'avoir pillé les trésors nationaux. Au lendemain de la révolution de 1949, il parviendra miraculeusement à échapper aux représailles mais ses associés connaîtront tous une fin tragique.
Le parcours éminemment romanesque de cet homme hors du commun constitue un tableau saisissant du monde de l'art dans la première moitié du XXe siècle, de ses grandes figures et de ses pratiques, entre Paris, Londres, New York et Shanghai, tandis que sa vie extraordinaire, ponctuée par les grands événements de l'Histoire, offre un éclairage passionnant sur la rencontre de la Chine avec l'Occident.

Géraldine Lenain est historienne de l'art. Elle a vécu une grande partie de son enfance en Chine. Installée depuis 2010 à Shanghai, elle dirige les activités liées aux objets d'art chinois d'une grande maison de vente aux enchères internationale.

Courrier des auteurs le 06/04/2013

1) Qui êtes-vous ? !
Une "barbare au long nez" pour qui la France est exotique et la Chine, un pays d'adoption.

2) Quel est le thème central de ce livre ?
La vie (jusqu'à présent cachée) du Kahnweiler de l'art asiatique, une vie qui est elle-même un roman.

3) Si vous deviez mettre en avant une phrase de ce livre, laquelle choisiriez-vous ?
"Comme à son habitude, Huan Wen ne manque jamais les occasions et recherche l'aventure."

4) Si ce livre était une musique, quelle serait-elle ?
Molihua, cette chanson traditionnelle chinoise qui sortit de Chine fin 19e pour l'Europe et qui progressivement devint le meilleur ambassadeur culturel de l'empire du milieu. À l'image de C.T. Loo.

5) Qu'aimeriez-vous partager avec vos lecteurs en priorité ?
Ma passion pour l'art et la Chine.

Retrouvez la fiche complète sur le choix des libraires