"Brasil" de Jean-Paul Delfino chez le Passage (Paris, France)

en partenariat avec 20minutes.fr

— 

Brasil
Brasil — Le choix des libraires

Résumé

Rio de Janeiro, 1821. Vaincu par les manigances de Cour de la noblesse portugaise et des Cortes, Dom Joao VI, roi du Brésil, se voit dans l'obligation de rejoindre Lisbonne et la vieille Europe. Derrière lui, il abandonne une colonie sur le point de conquérir son indépendance et qui sera désormais dirigée par son fils, Dom Pedro I, un être infâme et tyrannique qui s'autoproclamera bientôt premier empereur du Brésil.

Irrésistiblement attirée par les fastes du pouvoir et du palais impérial, la jeune Madalena, fille de la très estimée Dona Josefina, gardienne d'un culte spirite, va tout quitter pour cet empereur de pacotille. Hélas, rapidement réduite à l'état d'esclave par celui-ci, elle ne rêvera que de vengeance et d'assassinat pendant que sa fille Marina et son mari Zumbi, afin d'échapper aux soldats de l'empereur, sillonneront le pays en intégrant une troupe de cirque.

Dans un pays qui n'aspire qu'à la modernité, où les gens de la rue côtoient des capitaines d'industries aux fortunes colossales, où les immeubles luxueux se multiplient et où les immigrants affluent par milliers pour se bâtir de nouvelles vies, cette fresque historique, obéissant à un sens profond du romanesque, emporte le lecteur dans un tourbillon d'aventures et d'émotions qui constitue un véritable chant d'amour pour le Brésil.

Brasil est le septième volume de la Suite brésilienne de Jean-Paul Delfino, une fresque commencée en 2005 avec Corcovado et qui couvre une période de près de trois siècles.

Jean-Paul Delfino vit et travaille à Aix-en-Provence. Il a notamment publié Corcovado (2005, Prix Amerigo Vespucci), Dans l'ombre du Condor (2006), Samba triste (2007), Zumbi (2009), Pour tout l'or du Brésil (2011) et Pour l'amour de Rio (2012). Il est également auteur de documents et d'ouvrages pour la jeunesse.

Courrier des auteurs le 06/04/2013

1) Qui êtes-vous ? !
" Je suis ce que je suis et n'y peux rien changer... "
(Merci, Monsieur Prévert)

2) Quel est le thème central de ce livre ?
Comme toujours : l'amour. Par la rédemption, la révolte, le sexe, la poésie, l'absurde, la gastronomie, le voyage, l'humour, la musique, la colère.
Qu'y a-t-il d'autre que l'amour ?

3) Si vous deviez mettre en avant une phrase de ce livre, laquelle choisiriez-vous ?
Non loin d'elle, accroché à sa guitare comme un survivant à un radeau de fortune, un mégot éteint fiché entre les lèvres, un musicien sans âge et juché sur l'un des murets chaulés entonnait une modinha tout empreinte de mélancolie, inspirée d'une poésie de Gonçalves de Magalhaes.

4) Si ce livre était une musique, quelle serait-elle ?
Un mélange de bossa nova et de choro.

5) Qu'aimeriez-vous partager avec vos lecteurs en priorité ?
Un jour, une libraire me téléphone pour me dire que mon roman, mon premier roman, un livre baroque et profondément charnel, faisait le désespoir de son meilleur client. Il venait de quitter sa librairie en lui confiant, à voix basse, qu'il ne pourrait jamais le lire jusqu'au bout.
Dévasté, je me confonds en excuses et, soudain, elle m'arrête.
" Ce Monsieur, précise-t-elle alors dans un sourire, ne peut lire que le soir, dans son lit. Après trois pages, l'excitation l'emporte sur le littéraire et il saute sur sa femme pour lui faire l'amour. Voilà pourquoi il ne pourra pas le lire jusqu'à la fin... "

Retrouvez la fiche complète sur le choix des libraires