"Nouvelles sur ordonnance" de Denis Labayle chez Editions Dialogues (Brest, France)

en partenariat avec 20minutes.fr

— 

Nouvelles sur ordonnance
Nouvelles sur ordonnance — Le choix des libraires

Résumé

Écrivain, Denis Labayle n'oublie pas son passé de médecin hospitalier.
Au fil des nouvelles écrites dans une langue simple et pure, apparaissent les deux principaux personnages de son théâtre, le médecin et le malade, jouets du plus grand metteur en scène : la maladie. Ses personnages sont tendres, sensuels, drôles ou cruels.
Avec sa merveilleuse capacité à décrire la vie, Denis Labayle nous bouleverse dans «Le mensonge amoureux», nous scandalise avec «L'inquiétant monsieur Kervert», nous fait rire avec «Le ventre de Célestine», nous émeut en évoquant le désarroi de Jean Lentour dans «Bistrot»...
Ses récits, aussi captivants qu'inattendus, nous font découvrir que la médecine, exercée avec humanité, est plus qu'une vocation ou un sacerdoce, c'est une seconde peau.
Un livre fou comme la vie.

L'auteur

Gastro-entérologue, Denis Labayle a passé une large partie de sa carrière dans un grand hôpital public de la banlieue parisienne. Il est notamment connu pour être à l'origine du manifeste des 2000 personnels soignants ayant aidé à mourir des malades en phase terminale.

Courrier des auteurs le 30/03/2013

1) Qui êtes-vous ? !
Médecin, j'ai eu la responsabilité d'un service de médecine pendant 25 ans, dans un grand Centre hospitalier de la Région parisienne. Écrivain, je suis l'auteur de 13 livres (six essais, six romans et un recueil de nouvelles). Nouvelles sur ordonnance (mon quatorzième livre) est un recueil de dix nouvelles. Le mieux est d'aller voir mon site à partir de Google en faisant Denis Labayle.

2) Quel est le thème central de ce livre ?
Dix histoires tendres, drôles, cruelles, toujours surprenantes, inattendues, où le médecin et le malade sont les principaux acteurs entre les mains du plus grand des metteurs en scène : la maladie.

3) Si vous deviez mettre en avant une phrase de ce livre, laquelle choisiriez-vous ?
Quand on le vit avec humanité, l'exercice de la médecine n'est ni une vocation ni un sacerdoce, c'est une seconde peau.

4) Si ce livre était une musique, quelle serait-elle ?
La sonate opus 11 de Schumann, comme dans la nouvelle "Docteur schumann"

5) Qu'aimeriez-vous partager avec vos lecteurs en priorité ?
Des nuits d'insomnie, car mon objectif est de les passionner suffisamment pour les empêcher de dormir.

Retrouvez la fiche complète sur le choix des libraires