"Un long et noir sommeil" de Craig Russell chez Calmann-Lévy (Paris, France)

en partenariat avec 20minutes.fr

— 

Un long et noir sommeil
Un long et noir sommeil — Le choix des libraires

Résumé

Tout n'est pas rose à Glasgow à la fin de la Seconde Guerre mondiale : les chantiers navals sont en pleine reconversion, l'agitation politique est forte et la pègre tenue par les «Trois Rois» ne connaît pas la crise. Le privé Lennox a longtemps travaillé pour le plus astucieux d'entre eux et il aimerait bien que ça cesse.
Malheureusement pour lui, un jour, les dragues qui ratissent le fond vaseux de la Clyde remontent les restes de «Gentleman Joe Strachan». Spécialiste du vol à main armée, celui-ci a compté parmi les gangsters les plus violents de l'histoire de la ville. Et, détail troublant, ses jumelles, Isa et Violet, reçoivent tous les ans de grosses sommes en liquide le jour anniversaire de son plus beau coup. La réputation légendaire de Lennox n'étant plus à faire dans les cercles du banditisme local, les deux soeurs l'engagent pour mener l'enquête.
Tout lui dit que ce boulot est dangereux et que les Trois Rois seront sur sa route, mais il accepte. Et s'aperçoit vite qu'il a toutes les chances d'y laisser sa peau.

Auteur, entre autres ouvrages, de Lennox et Le Baiser de Glasgow. Craig Russell a reçu le Polizeistern de Hambourg et remporté le Dagger in the Library

Le choix des libraires : choisi le 20/02/2013 par Frédéric Boillot de la librairie INTERLIGNES à LIMOURS, France

Glasgow, 1955, un corps est remonté du fond vaseux de la Clyde. Il pourrait être celui d'un caïd d'avant-guerre, responsable d'un braquage spectaculaire, et Lennox va être chargé par les filles du gangster de faire la lumière sur cette identité et sur la disparition de leur père. Simultanément, il est chargé de faire cesser un chantage menaçant un acteur hollywoodien homosexuel.
On retrouve Lennox et les seconds rôles qui l'accompagnent pour cette troisième enquête avec grand plaisir. Il n'apprécie toujours pas ce qu'il devenu depuis la Guerre : trop violent, cédant trop aisément aux femmes faciles, acceptant facilement l'argent qu'il n'estime pas mérité. Mais nous supportons facilement ces défauts grâce à son humour et car son désenchantement et son cynisme n'ont pas encore étouffé quelques accès de noblesse et d'espoir.

Retrouvez la fiche complète sur le choix des libraires