"Il coule aussi dans tes veines" de Chevy Stevens chez Archipel (Paris, France)

en partenariat avec 20minutes.fr

— 

Il coule aussi dans tes veines
Il coule aussi dans tes veines — Le choix des libraires

Résumé

LE SANG QUI COULE DANS SES VEINES...

Sara, 34 ans, mère d'une fillette de 6 ans, sait depuis toujours qu'elle a été adoptée. Mais, alors qu'elle va se marier, la jeune femme souhaite découvrir qui sont ses véritables parents.

... EST CELUI D'UN ASSASSIN :

Ses recherches ne passent pas inaperçues et alertent son père biologique : un sériai killer que la police canadienne veut coincer depuis des années.

SON PÈRE !

Ce dernier n'a dès lors qu'une envie : faire la connaissance de cette fille dont il ignorait l'existence. Sara se retrouve prise au piège. Son enfer ne fait que commencer !


Chevy Stevens vit sur l'île de Vancouver (Canada). Séquestrée (L'Archipel, 2010), son premier thriller, a été un best-seller aux États-Unis et en Allemagne. Traduit dans vingt pays, Il coule aussi dans tes veines s'est également hissé sur la liste des meilleures ventes du New York Times et sur celle du Spiegel.

«Chevy Stevens nous avait impressionnés avec son premier thriller, d'une intensité rare. Elle récidive. Pas un seul instant la tension ne se relâche.» Publishers Weekly

Chevy Stevens a grandi dans un ranch sur l'île de Vancouver (Canada). Après ses études, elle devient représentante puis agent immobilier. Les longues attentes entre deux clients dans des maisons vides lui inspirent l'idée de son premier thriller, Séquestrée (L'Archipel, 2011), traduit dans 20 pays. Ce premier opus a été salué par la critique et le public (plus de 1 million d'exemplaires vendus) et a figuré parmi les best-sellers du New York Times et du Spiegel en Allemagne. Il coule aussi dans tes veines s'est également glissé sur la liste des meilleures ventes du New York Times. Chevy Stevens vit actuellement avec son mari et leur jeune enfant dans une maison isolée sur l'île de Vancouver.

Courier des auteurs le 18/02/2013

Quand avez-vous commencé à écrire et pourquoi ?
J'ai commencé à écrire lorsque jetais à l'école et j'ai toujours rêvé de devenir auteur, cependant j'ai décidé d'aller à l'université où j'ai décroché un diplôme en Arts Appliqués. Ensuite, je suis devenue commerciale puis agent immobilier. Je passais alors beaucoup de temps dans des maisons vides et j'imaginais les pires scénarios qui pourraient m'arriver. Je me faisais souvent peur toute seule. Dans un de ces scénarios, je me faisais enlever, ce qui m'a fait réfléchir... Je me suis demandée ce qu'il arriverait si j'étais portée disparue pendant une longue période. Que ressentirais-je en revenant chez moi ? Pour-rais-je un jour redevenir la femme que jetais ? J'ai entendu la voix d'Annie résonner en moi et je lai imaginée racontant son histoire à sa psy. Un jour, je me suis assise et j'ai commencé à écrire son histoire. C'est de cette manière qu'est né Séquestrée.

Où trouvez-vous votre inspiration ?
J'ai de nombreuses sources d'inspiration. Je peux commencer une histoire en me posant des questions du type «Et si... ?», ou en réfléchissant à un point, une situation sur lesquels j'ai besoin de travailler émotionnellement. Après, je pioche aussi dans des histoires vraies, des images qui m'interpellent.

La psy découverte dans Séquestrée est-elle le fil rouge de vos deux romans ?
C'est vrai, Nadine Lavoie est présente dans les deux livres, même si on ne l'entend jamais parler. Dans les deux cas, elle aide le personnage principal à chasser ses démons intérieurs. Dans mon troisième roman (à paraître en français en 2014), qui retrace son histoire, nous apprendrons quelle a elle-même quelques démons à apaiser.

Dans Il coule aussi dans tes veines, Sara souhaite rencontrer son père. La filiation est-elle un sujet important dans vos livres et pour vous ?
J'aime explorer la dynamique mère/fille, la relation d'un père à ses enfants et les liens existants au sein d'une fratrie. Il peut y avoir tellement de tensions et de douleurs dans une famille, mais également de grandes joies et beaucoup d'amour.

Comment vous y êtes-vous prise pour que la relation entre Sara et sa psy soit si réaliste ?
J'ai toujours été fascinée par la psychologie. Pour chaque nouveau roman, j'effectue beaucoup de recherches sur ces sujets, je me documente en ligne et je lis de nombreux livres. C'est important de vraiment se mettre dans la peau de quelqu'un qui a vécu ces expériences, de comprendre ce qu'il peut ressentir et comment il pourrait réagir, ainsi que dévaluer le type d'aide qu'un professionnel pourrait lui apporter.

Quel genre de livres lisez-vous ? Quels sont vos auteurs préférés et vous inspirent-ils pour vos romans ?
Plus jeune, mes auteurs préférés étaient Stephen King, Piers Anthony, Ed Mcbain, mais je lisais aussi tout ce qui me passait entre les mains. Aujourd'hui mes auteurs favoris sont, entres autres, Rosamund Lupton, Gillian Flynn, Megan Abbott et Tana French. J'aime aussi lire des comédies plus légères, comme celles d'Emily Giffin. Chaque fois que je lis un bon livre, cela me donne des idées pour améliorer mon propre style.

Retrouvez la fiche complète sur le choix des libraires