"Il" de Derek Van Arman chez Sonatine éditions (Paris, France)

en partenariat avec 20minutes.fr

— 

Il
Il — Le choix des libraires

Résumé

Le chef-d'oeuvre inconnu du roman de serial killer.

«La plupart des tueurs en série n'ont rien à voir avec les mythes qu'ils ont engendrés. Ils ne vivent pas isolés, au milieu des bois ou au fin fond d'un asile. Ce sont vos propres voisins. Comme Bundy, Statler et des centaines d'autres, ce sont des individus que vous croisez aux réunions de parents d'élèves ou aux matchs de base-ball, ils prennent le bus avec vous, leurs enfants jouent avec les vôtres et ils récitent peut-être même le Notre-Père avec vous, lors de vos réunions de famille.» Ainsi parle Jack Scott, directeur du département fédéral en charge des crimes violents et spécialiste des sériai killers. Lorsqu'une mère et ses deux filles sont sauvagement assassinées dans une mise en scène macabre, Jack, qui pensait avoir tout enduré, va entreprendre la chasse à l'homme la plus délicate, et la plus perverse, de sa longue carrière.

Descente vers le mal, angoissante et crépusculaire, au suspense implacable, ce thriller nous donne un aperçu d'un réalisme rare sur les méthodes d'investigation de la police américaine. À tel point que l'auteur a été mis en examen par le FBI afin qu'il livre les sources lui ayant permis d'être aussi proche de la réalité. Problèmes judiciaires qui expliquent pourquoi IL, paru aux États-Unis en 1992 et immédiatement devenu culte, est resté inédit en France jusqu'à ce jour.

Derek Van Arman est un pseudonyme. Il est son seul roman publié.

La revue de presse : Eric Chevillard - Le Monde du 28 février 2013

Le livre compte 760 pages, mais tout tient en quatre jours et Derek Van Arnam décrit aussi délicatement que s'il parlait de l'éclosion d'un poussin la naissance de l'amitié de ces deux hommes pudiques, incapables de se résigner à la douleur du monde...
Nous suivons alternativement deux histoires (qui se recouperont), ce qui relance efficacement le suspense tout au long du livre. Souvent, nous possédons même une longueur d'avance sur les enquêteurs, puisque nous assistons aux manoeuvres et préparatifs des tueurs...
La corruption politique n'est pas absente du tableau, ni les vieilles blessures de l'Amérique et la brutalité des rapports de classe. Et il nous semble alors que Derek Van Arman confie pour mission à Scott et Rivers, non seulement le rétablissement de l'ordre, mais aussi celui de l'espérance humaine quelque peu éprouvée en effet dans ce roman glaçant.

La revue de presse : Jérôme Dupuis - L'Express, février 2013

Dans un roman terrifiant publié en 1992 et désormais traduit en français, Derek Van Arman révélait les méthodes d'investigation de la police américaine contre les serial killers. Depuis, le mystère plane sur l'identité de cet agent de renseignement qui s'est attiré les foudres des services secrets...
Il faut dire que son livre lui a valu une mise en examen par le FBI : furieux de voir leurs méthodes d'investigation les plus pointues étalées au grand jour, les enquêteurs ont voulu arracher à leur collègue le nom de ses sources. En vain, semble-t-il...
A la lecture des 760 pages de IL, on comprend mieux la réaction du FBI. Rarement, en effet, sera-t-on entré ainsi dans les recoins du cerveau de ces tueurs dénués de toute émotivité.

Retrouvez la fiche complète sur le choix des libraires