"Requiem pour un Ashkénaze : et si la paix était possible ?" de Colette Piat chez Atlande (Neuilly-sur-Seine, France)

en partenariat avec 20minutes.fr

— 

Requiem pour un Ashkénaze
Requiem pour un Ashkénaze — Le choix des libraires

Résumé

Roman indigné
Pendant littéraire de la collection Coup de gueule et engagement, la collection Roman indigné propose des textes engagés sous la forme de fictions.

Requiem pour un Ashkénaze
Sous forme romancée, l'auteur s'insurge contre la mort annoncée du judaïsme républicain, laïc et engagé, menacé tant par le communautarisme que par l'antisémitisme ou par le renoncement à l'identité juive.

Un texte prenant qui tisse l'histoire d'une vie du sortir de la guerre à nos jours, celle d'un journaliste «israélite» confronté aux soubresauts de notre temps et balloté entre des milieux contradictoires.

Un kaléidoscope identitaire pour toutes celles et ceux qui sont intéressés à un titre ou à un autre par le judaïsme, la laïcité ou tout simplement amateurs de romans historiques contemporains.

L'auteur

Colette Piat est l'auteur d'une quarantaine de romans, essais et biographies publiés chez Grasset (Le Père Joseph), Flammarion, Denoël (Lady Blood), aux Presses de la cité (Une robe noire accuse), au Rocher (Les Filles du Roi), Pion (La République des misogynes), Albin Michel (Les Amants de Tourlaville), Payot (Le Matelot des fleuves), Belfond (Adieu Moïse), etc.

Chez le même éditeur :
Pour en finir avec l'égalité des chances - Pour en finir avec les intermittents du spectacle -Pour en finir avec l'exception culturelle - Culture et religion - Pour en finir avec l'université - Pour en finir avec l'art poubelle - Pour en finir avec le rayonnement de la France - Pour en finir avec la langue de bois - Pour en finir avec les étrangers - Manifeste des désobéissants -Contre le mur - Be Happy ! - La voie étroite - Réflexions - Cultivez vos enfants Agir en fonctionnaire de l'État de façon éthique et responsable.

Courier des auteurs le 13/02/2013

1) Qui êtes-vous ? !
Un snipper conteur d'histoires

2) Quel est le thème central de ce livre ?
Le juif est le meilleur ami de l'arabe, et vice versa (mais si, mais si.....)

3) Si vous deviez mettre en avant une phrase de ce livre, laquelle choisiriez-vous ?
"Venu au monde en 1936 dans le Pletzl et s'appelant "Bernheim Isaac", c'était commettre l'irréparable. Il aurait du faire demi tour.....

4) Si ce livre était une musique, quelle serait-elle ?
Musique tzigane : Delia Romanes. Chanson : "Je n'ai pas la faiblesse de croire
que je sais tout, mais la grande tristesse, je connais.

5) Qu'aimeriez-vous partager avec vos lecteurs en priorité ?
Elles nous font peur et attendent derrière le mur avec leurs flingues. Qui donc ? Ces deux soeurs masquées : la Haine et la Sottise.
Et si on tentait d'avoir leur peau ?

Retrouvez la fiche complète sur le choix des libraires