"L'apiculture selon Samuel Beckett" de Martin Page chez Ed. de l'Olivier (Paris, France)

en partenariat avec 20minutes.fr

— 

L'apiculture selon Samuel Beckett
L'apiculture selon Samuel Beckett — Le choix des libraires

Résumé

Lorsqu'il est chargé par Samuel Beckett de classer ses papiers, un jeune doctorant en anthropologie décide de tenir le journal de cette expérience. C'est un Beckett inattendu qu'il découvre chaque jour : un grand amateur de chocolat chaud à la garde-robe extravagante, joueur de bowling et apiculteur passionné.

Donnant libre cours à sa fantaisie, Martin Page s'interroge sur la figure de l'écrivain aujourd'hui, son image, son héritage littéraire.

Romancier, Martin Page a notamment publié aux Éditions de l'Olivier Peut-être une histoire d'amour (2008), La Disparition de Paris et sa renaissance en Afrique (2010) ainsi qu'un recueil d'histoires écrites par lui et dessinées par Quentin Faucompré, La Mauvaise Habitude d'être soi (2010). Avec Clément C. Fabre, il est l'auteur d'une bande dessinée, Le Banc de touche, aux éditions Warum (2012).

La revue de presse : Philippe Lançon - Libération du 14 février 2013

Réjouissant hommage à l'auteur de Fin de partie, allégeant par l'imagination le poids de sa postérité.

La revue de presse : Jérôme Dupuis - L'Express, janvier 2013

Dans L'Apiculture selon Samuel Beckett, l'écrivain Martin Page réinvente avec fantaisie l'existence de l'auteur d'En attendant Godot...
Au-delà de la pochade, L'Apiculture selon Samuel Beckett sonne comme une méditation sur les méfaits du culte parfois excessif porté aux grands écrivains.

La revue de presse : Macha Séry - Le Monde du 17 janvier 2013

Martin Page, qui tient que " tout artiste est kidnappé " par son image officielle, rend sa rébellion d'auteur et sa révolte politique à Beckett, qui considérait le prix Nobel comme une " catastrophe ".

La revue de presse : Philippe Rolland - Le Magazine Littéraire, janvier 2013

Martin Page avec L'Apiculture selon Samuel Beckett vient bousculer les clichés sur l'auteur de Fin de partie...
Apiculture selon Samuel Beckett est le journal imaginaire tenu par un jeune chercheur en anthropologie du 28 juin au 19 octobre 1985, période au cours de laquelle il a été l'assistant de Beckett. Après avoir trié ensemble les archives de l'écrivain, ils décident de faire une blague aux universitaires : en fabriquer de fausses...
L'Apiculture selon Samuel Beckett est tout entier traversé par cette idée : Beckett sait que les journalistes, l'université, la société en somme, réclament une image officielle de l'écrivain plutôt que sa littérature ; non seulement il le sait, mais il s'en amuse. Aussi est-ce un Beckett contraire à sa «légende» qui est dépeint ici : pessimiste certes, mais gourmand, malicieux, attentif à la politique, excentrique, généreux, encore athlétique à 79 ans, mélange de profondeur et de légèreté.

Retrouvez la fiche complète sur le choix des libraires