"Illusion financière" de Gaël Giraud chez Ed. de l'Atelier (Ivry-sur-Seine, France)

en partenariat avec 20minutes.fr

— 

Illusion financière : pourquoi les chrétiens ne peuvent pas se taire
Illusion financière : pourquoi les chrétiens ne peuvent pas se taire — Le choix des libraires

Résumé

Depuis 2010, la crise financière des crédits subprime s'est transformée en une crise des dettes publiques, et tout semble indiquer que le pire est encore devant nous. L'impasse dans laquelle les marchés financiers enferment l'économie européenne va jusqu'à remettre en cause les institutions mêmes du vivre-ensemble européen... Y a-t-il d'autres issues que la généralisation des plans d'austérité budgétaire, le paiement des dettes bancaires par les contribuables et la déflation ?
L'ouvrage de Gaël Giraud met en lumière les illusions qui brouillent le débat public actuel. Il montre en particulier que la contrainte énergétique et climatique est l'élément déterminant qui conditionne toute prospérité durable en Europe, et souligne l'exigence de la placer au coeur d'un nouveau projet qui échappe à l'addiction mortifère de notre économie à l'égard d'une finance dérégulée. Il explique que la transition écologique est un projet de société capable de sortir l'Europe du piège où l'a précipitée la démesure financière, et suggère des pistes pour lever les obstacles financiers à sa mise en oeuvre.
Non seulement les chrétiens ne peuvent rester à l'écart d'un tel bouleversement de société, mais ils sont appelés à jouer un rôle d'avant-garde pour relever le défi de la transition écologique : par respect pour la Création, par amour pour l'autre, au nom des plus fragiles, de celles et ceux qui seront les premières victimes de l'ajustement énergétique et climatique que nous imposera la nature si rien n'est fait pour négocier la transition avec intelligence et dans le souci de la justice.

Gaël Giraud est jésuite, chercheur en économie au CNRS, membre de l'École d'économie de Paris, professeur associé à l'ESCP-Europe, membre du conseil scientifique du Laboratoire sur la régulation financière, de l'observatoire européen Finance Watch, et enseignant au Centre Sèvre.
Il a notamment publié Vingt propositions pour réformer le capitalisme (Flammarion, 2012), codirigé avec Cécile Renouard.

«Un ouvrage en tous points exceptionnel. [...] Gaël Giraud use d'un langage clair et accessible à tous, bien que très précis, pour décortiquer les procédés retors dont usent les spéculateurs ; des procédés qui sont ordinairement dissimulés dans le jargon protecteur en usage dans les salles de marché. La fausse scientificité du patois financier permet d'abuser le citoyen en l'intimidant. [...].»
Le Nouvel Observateur
Jean-Claude GUILLEBAUD
«La chronique de Jean-Claude Guillebaud», 25 Octobre 2012

«Le regard aigu posé sur la crise par Gaël Giraud - et sa capacité à en expliquer les ressorts au-delà des artefacts et du jargon financier - fait de ce livre un modèle de pédagogie pour comprendre la crise. [...] Il pose dans son livre un regard à la fois expert, humain et donc global. Le livre ne s'en adresse pas moins à toutes les femmes et hommes de bonne volonté : refuser l'illusion financière, c'est ne pas admettre la croyance selon laquelle nous n'aurions qu'à nous soumettre à une finance de plus en plus dérégulée comme le seul moyen d'atteindre la prospérité. Il présente un projet de société à hauteur d'homme. [...]»
Le Monde
Adrien de TRICORNOT le 22 octobre 2012

«Un ouvrage fondateur. À lire pour comprendre le monde qui vient.»
L'EXPRESS
Benjamin MASSE-STAMBERGER, le 27 octobre 2012

«L'économiste révéré des jeunes générations, mathématicien hors pair avant de devenir jésuite, achève ce voyage au royaume des illusions perdues en proposant une sortie de crise pour le moins originale. [...] une idée séduisante [...].»
L'Expansion
Franck DEDIEU, Novembre 2012

«Un petit traité fort édifiant. [...] Fort subversif. À lire.»
Europe 1
Jean-Luc EVRARD, dans «L'invité de l'Éco» le 11 octobre 2012

"Voici un livre original sur la crise financière puis économique qui secoue le monde occidental depuis cinq ans. [...] la thèse est limpide et suscitera de nombreuses discussions. À commencer par les bouleversements proposés : possibles ou non ?"
Alternatives Économiques
Denis CLERC- Octobre 2012

«[...] C'est sans doute ce qu'il fallait démontrer : le fonctionnement des marchés financiers est si complexe et opaque que le simple citoyen peine à s'y retrouver. D'où l'utilité d'un Gaël Giraud, hier surdoué des produits financiers, devenu prophète inspiré d'une sortie de crise qui passe par le renoncement à l'illusion financière, "veau d'or" des temps modernes.»
PÈLERIN
Antoine d'ABBUNDO, le 11 octobre 2012

«Une lecture roborative sur les dérives de la finance, leurs causes, et la manière d'en sortir.»
Témoignage Chrétien
Jean-François BOUTHORS, le 11 octobre 2012

«Gaël Giraud propose une analyse critique de la crise et nous offre une voie de sortie. Le propos est original et offre matière à penser. Gaël Giraud innove.»
La Vie
Christine MONIN, «Livre de la semaine», le 09 octobre 2012

La revue de presse : Jean-Baptiste Jacquin, Antoine Reverchon et Adrien de Tricornot - Le Monde du 25 octobre 2012

Jésuite, chercheur et enseignant, membre de l'Ecole d'économie de Paris, il pose dans son livre un regard à la fois expert, humain et donc global. Edité dans la collection "Pourquoi les chrétiens ne peuvent pas se taire" de cet éditeur historique du mouvement catholique social, le livre ne s'en adresse pas moins à toutes les femmes et hommes de bonne volonté : refuser l'illusion financière, c'est ne pas admettre la croyance selon laquelle nous n'aurions qu'à nous soumettre à une finance de plus en plus dérégulée comme le seul moyen d'atteindre la prospérité.

Retrouvez la fiche complète sur le choix des libraires