"Le maître de café" de Olivier Bleys chez Albin Michel (Paris, France)

en partenariat avec 20minutes.fr

— 

Le maître de café
Le maître de café — Le choix des libraires

Résumé

Massimo Pietrangeli, maître torréfacteur, miraculeusement sauvé d'un infarctus par une tasse de caffè doppio, annonce à toute sa famille son ultime caprice : entreprendre un voyage au Costa Rica, là où se trouvent les plus belles fèves de café.

Le long cortège familial s'ébranle, guidé par Massimo qui, chaque soir, regagne le cercueil dans lequel il dort... L'étrange équipage progresse lentement. Après Rome, Bologne, Bordeaux, il traverse l'Océan puis la mer des Caraïbes, pour toucher enfin au Costa Rica.

Dans ce roman qui commence sous les lambris du palais présidentiel italien et se termine sur les pentes d'un volcan en éruption, Olivier Bleys, l'auteur de Pastel et du Fantôme de la tour Eiffel, nous donne à lire un merveilleux conte philosophique, emprunt d'humour, dont le personnage principal n'est autre que le café.

Écrivain confirmé âgé de trente-neuf ans, Olivier Bleys a publié une vingtaine de livres : romans, essais, récits de voyage, bandes dessinées, romans d'anticipation, édités pour la plupart aux éditions Gallimard qui l'a nommé en 2004 lecteur permanent. L'ensemble de son oeuvre est traduite dans une dizaine de langues, et lui a valu de nombreuses récompenses dont le prix François Mauriac de l'Académie française pour Pastel (Gallimard, 2000).
Au cours de sa carrière, Olivier Bleys a effectué plusieurs séjours en résidence d'écrivain et pris part à de nombreuses manifestations, tant en France qu'à l'étranger (il a été choisi pour représenter la France aux Ille Jeux de la Francophonie à Madagascar).
En juillet 2010, il a pris le départ d'un tour du monde à pied, par étapes, qu'il poursuit d'année en année, (http ://geopedisfr.canalblog.com/)

La revue de presse : Macha Séry - Le Monde du 21 février 2013

Cet extravagant périple est l'occasion de remonter le cours d'une vie et de dévoiler à ses proches des secrets longtemps tus. Olivier Bleys trousse ici une fable odorante vantant les vertus de la dégustation et de la réconciliation, un conte où une nostalgie douce-amère se marie à la comédie.

La revue de presse : Baptiste Liger - L'Express, janvier 2013

Dans Le maître du café, Olivier Bleys nous conte l'histoire de Massimo Pietrangeli, torréfacteur ramené à la vie grâce aux bienfaits mystérieux de la boisson noire...
A l'heure du règne des capsules en aluminium et des breuvages lyophilisés, Olivier Bleys nous gratifie, avec Le Maître de café, d'une plaisante fresque familiale, plus acerbe qu'elle n'en a l'air, prétexte à nous en apprendre beaucoup sur l'art du petit noir et de la torréfaction. "Qui est au grain de café ce que l'éducation est au jeune humain."

Retrouvez la fiche complète sur le choix des libraires