"Les gens sont les gens" de Stéphane Carlier chez le Cherche Midi (Paris, France)

en partenariat avec 20minutes.fr

— 

Les gens sont les gens
Les gens sont les gens — Le choix des libraires

Résumé

Nicole Rivadavia est une psychanalyste parisienne de 57 ans au bout du rouleau.
Foufou est un porcelet de 6 semaines enfermé dans une cabane au fin fond de la Bourgogne.
Ce livre raconte leur improbable rencontre, et comment ils vont se sauver l'un l'autre...

Après Actrice et Grand amour, Stéphane Carlier signe une comédie tonique et attachante qui, par-delà sa drôlerie, est aussi l'histoire d'une femme qui se réinvente. Plus qu'un roman, un antidépresseur !

Les gens sont les gens est le troisième roman de Stéphane Carlier publié au cherche midi.

Le choix des libraires : choisi le 21/02/2013 par Magali Garnero de la librairie A LIVR'OUVERT à PARIS, France

Ce n'est pas tous les jours facile la vie de psychanalyste. À 57 ans Nicole est prisonnière de sa routine et de son couple, son mari à qui elle n'adresse quasiment plus la parole, ses patients qui l'ont lassée, ses amies qu'elle ne voit plus... Et puis sur un coup de tête, elle va rendre visite à une ancienne voisine qui a emménagé à la campagne. Un peu d'air frais ne peut pas faire de mal !

Lorsque sa route croise celle de Foufou, le joli petit cochon rose de la couverture, il se passe quelque chose... quoi exactement, mystère, mais elle ne peut se résoudre à le laisser dans sa cabane, gavé puis tué. Elle décide donc de le ramener à Paris avec elle.

Ce livre est un petit moment de détente, le sourire ne quitte plus nos lèvres.

Courier des auteurs le 05/02/2013

1) Qui êtes-vous ? !
Stéphane Carlier, auteur de romans. Mais, au fond, je pense que je suis un papillon.

2) Quel est le thème central de ce livre ?
C'est l'histoire d'une psychanalyste parisienne de 57 ans qui recueille un porcelet dans son appartement de la rue de Vaugirard. J'imagine que le thème central du livre est la "mid-life crisis".

3) Si vous deviez mettre en avant une phrase de ce livre, laquelle choisiriez-vous ?
"On lui disait Homère et elle pensait Simpson".

4) Si ce livre était une musique, quelle serait-elle ?
Sans hésitation, la chanson "Tout doucement" par Bibie.

Retrouvez la fiche complète sur le choix des libraires

Mots-clés :

Aucun mot-clé.