"Les âges sombres" de Karen Maitland chez Sonatine éditions (Paris, France)

en partenariat avec 20minutes.fr

— 

Les âges sombres
Les âges sombres — Le choix des libraires

Résumé

Avec La Compagnie des menteurs, Karen Maitland a renouvelé le thriller historique. Avec Les Âges sombres, elle confirme sa maîtrise absolue du genre.

1321. Les habitants d'Ulewic, une cité isolée de l'est de l'Angleterre, sont sous le joug de leur seigneur et de l'Église qui, depuis quelques années, a supplanté le paganisme qui régnait dans la région. Non loin s'est installée une petite communauté chrétienne de femmes, des béguines, originaires de Belgique. Sous l'autorité de soeur Martha, celles-ci ont jusqu'ici été assez bien tolérées. Mais les choses commencent à changer. Le pays connaît en effet des saisons de plus en plus rigoureuses, les récoltes sont gâchées, les troupeaux dévastés, et le besoin d'un bouc émissaire se fait sentir. Neuf hommes du village, dont on ignore l'identité, vont profiter de la tension qui commence à monter pour restaurer un ordre ancien et obscur. Renouant avec de terribles rites païens, usant de la terreur, du meurtre et de la superstition, ils vont s'en prendre aux béguines, qui devront les démasquer et élucider les secrets du village avant que la région ne soit mise à feu et à sang.

Avec cet ouvrage d'une intelligence et d'une érudition peu communes, Karen Maitland nous entraîne dans un Moyen Âge d'un réalisme stupéfiant, sans jamais se départir d'un extraordinaire sens de l'intrigue et du suspense. Après La Compagnie des menteurs, élu meilleur livre de l'année par le New York Times et salué par une critique unanime, elle se hisse désormais au rang des grands maîtres du genre, aux côtés d'Umberto Eco ou de lain Pears.

«L'un de nos livres préférés de l'année !»
The Guardian

À propos de La Compagnie des menteurs :
«On ne sait pas ce qui nous captive le plus dans ce livre - son authenticité exceptionnelle, son style, ou bien son sens diabolique de l'intrigue et des coups de théâtre. Toujours est-il que, quelle que soit la page à laquelle vous l'ouvrez, vous ne pouvez pas faire autrement que de lire immédiatement celle qui suit.»
The Telegraph

Le choix des libraires : choisi le 22/12/2012 par Marc Rauscher de la librairie BIRMANN MAJUSCULE à THONON-LES-BAINS, France

Angleterre 1321, les rigueurs climatiques, les mauvaises récoltes et les épidémies qui déciment les troupeaux provoquent des famines sans précédents. Le village d'Ulewic, soumis à l'autorité féodale du cruel Lord d'Acaster et de l'Église ne fait pas exception. Pour les villageois, le besoin de trouver un responsable se fait sentir, le bouc émissaire est tout trouvé : depuis peu une communauté libre de femmes, venues de Belgique pour pratiquer la charité chrétienne s'est installée aux abords du village, pas de doutes ce sont elles qui ont attiré la colère de Dieu. Profitant des tensions et du climat de suspicions, la mystérieuse secte des Maitres Huants, neuf hommes dont on ignore l'identité, va tenter de rétablir un culte païen issu des traditions celtiques les plus sombres et menace de lâcher sur Ulewic un monstre oublié. La communauté de femmes va devoir déjouer leur complot et démasquer le chef des Maîtres Huants avant que la région ne soit plongée dans un bain de sang.
Avec un talent de conteuse phénoménal, Karen Maitland fait revivre le Haut Moyen Age dans une fresque qui happe le lecteur dès les premières pages.

Retrouvez la fiche complète sur le choix des libraires