"La vouivre de Loire" de Jean-Pierre Simon chez Corsaire (Orléans, France)

en partenariat avec 20minutes.fr

— 

La vouivre de Loire
La vouivre de Loire — Le choix des libraires

Résumé

Avatar ligérien de la Vouivre, cette femme aux aptitudes exceptionnelles qui semble vivre dans le lit de la Loire en amont d'Orléans, un étrange diamant enchâssé dans son nombril ?

L'incontournable Maujard saura l'aider à prendre conscience du redoutable secret qui lui vaut d'être inlassablement pourchassée.

Mais n'est-elle pas porteuse, à son insu, d'un mystère encore plus terrible, moteur véritable de son destin ?

Quand la convergence de secrets d'une envergure planétaire trouve son dénouement sur les bords de Loire, à quelques coups de bourde de chez nous...

Enseignant de formation, engagé très tôt dans la dynamique ligérienne, Jean-Pierre SIMON, de la Loire nous conte le fleuve de sa source à son embouchure, selon des approches variées. Aquarelliste, tourneur sur bois, il écrit depuis son enfance : les mots sont sa passion première. Poète, parolier, nouvelliste, il s'est également essayé au th&âtre et au documentaire jeunesse.

Aujourd'hui, il nous conduit sur les bords de notre Loire à travers un roman d'aventures, avec l'ambition de redonner souffle au feuilleton écrit, en sommeil depuis le milieu du siècle dernier.

La vouivre est une créature fantastique mythologique. Elle prend selon les traditions régionales, la forme d'un dragon, d'un serpent ou d'une femme qui sort nue des eaux, porteuse d'un diamant.

Courier des auteurs le 28/11/2012

1) Qui êtes-vous ? !
Jean-Pierre SIMON, 62 ans, enseignant de formation ; j'écris depuis l'adolescence. Sans avoir jusqu'à ce roman cherché à être édité, j'ai souvent été publié de diverses manières. J'ai écrit de la poésie, des nouvelles, du théâtre, des documentaires jeunesse, du roman. Un thème central : la Loire. Je suis également aquarelliste, de Loire encore, avec environ 50 expositions personnelles à mon actif. Je suis également tourneur sur bois.

2) Quel est le thème central de ce livre ?
C'est une aventure ligérienne. Elle est écrite dans l'esprit du feuilleton littéraire, yel qu'on le concevait entre 1850 et 1950 : rebondissements, coïncidences étranges, personnages incroyables, avec des méchants de toute nature, et un peu de romantisme. Mais la Loire est omniprésente.

3) Si vous deviez mettre en avant une phrase de ce livre, laquelle choisiriez-vous ?
Celle de la fin :
" - Je suis revenue... faire un jardin avec toi."

4) Si ce livre était une musique, quelle serait-elle ?
Fleuve et aventure : la Moldau revisitée par Ennio Morricone

5) Qu'aimeriez-vous partager avec vos lecteurs en priorité ?
L'amour de la Loire

Courier des auteurs le 28/11/2012

1) Qui êtes-vous ? !
Jean-Pierre SIMON, dit Jean-Pierre SIMON de la Loire. Un touche-à-tout : aquarelle, écriture, tournage du bois, et bien d'autres passions et engagements, depuis toujours, avec des temps forts, afin de communiquer avec des gens autour de sujets simples, tout à la fois légers et sérieux, en affirmant ma liberté. Ma formation ? "Instituteur de campagne" à la base, j'ai terminé ma carrière comme Conseiller Pédagogique. Merci à mes maîtres d'école de m'avoir transmis le goût de la connaissance et du beau.

2) Quel est le thème central de ce livre ?
Il est prétexte à dire la Loire, comme je le fais par ailleurs en poésie. Elle est le seul personnage totalement authentique du récit. L'intrigue est bondissante, à la limite du crédible, car mon ambition est de restituer au public l'esprit du "roman feuilleton", en alternative aux séries télévisées, mais sans passéïsme. Redonner à lire de l'aventure. L'histoire mêle espionnage et péripéties autour d'évènements politiques imaginaires, sous-tendus par la perspective d'un amour entre deux êtres qui ne dit pas son nom.

Le personnage féminin, incroyable et mystérieux, est un monstre en réalité irrésistiblement attachant. L'intrigue raconte sa détresse, puis sa réhabilitation mouvementée, permise par la générosité du personnage masculin.
Ce livre fait écho à une première aventure de ce personnage masculin, Maujard, marginal liégrien peu à peu rattrapé par une certaine normalité.

Intitulée "Belligéria", c'est son aventure de jeunesse, au cours de laquelle il confond une association de malfaiteurs qui agissaient sous couvert de Résistance.

3) Si vous deviez mettre en avant une phrase de ce livre, laquelle choisiriez-vous ?
Si tu veux bien... Si tu veux bien, commença-t-elle... Si tu veux bien... de moi.../... Je suis revenue... faire un jardin avec toi

4) Si ce livre était une musique, quelle serait-elle ?
Le thème musical d'un film d'espionnage ou d'aventures français tel qu'on en visionnait dans mon enfance et mon adolescence, dans les années 50 à 70 : Rififi, Arsène Lupin, Fantomas, Le Gorille, Touchez pas au grisbi... revisité pour une aventure actuelle.

5) Qu'aimeriez-vous partager avec vos lecteurs en priorité ?
La curiosité, l'intérêt pour leurs racines, qui construisent l'identité en valorisant la diversité. Également, la conviction que tout ce qui nous arrive peut échapper à tout moment au cadre de nos certitudes, parce que les circonstances et les pouvoirs l'exigent. L'aventure a vocation à frapper à notre porte, que nous soyons lecteurs, témoins, acteurs. Elle nous grandit, en ouvrant des portes dérobées au plus secret de notre esprit.

Retrouvez la fiche complète sur le choix des libraires