"Ça m'agace" de Jean-Louis Fournier chez Anne Carrière (Paris, France)

en partenariat avec 20minutes.fr

— 

Ça m'agace
Ça m'agace — Le choix des libraires

Résumé

Il y aura toujours une mite dans ma commode, un moustique dans ma chambre, un camion devant moi, un serveur vocal pour me répondre, un humoriste qui ne me fait pas rire. Et un désespéré pressé, pour se jeter sous mon TGV. Je ne serai jamais content.

Le goût de vivre est une chose fragile. Un rien peut vous le faire passer. Il suffit d'une bestiole d'un centimètre qui doit peser un gramme, un moustique en l'occurrence, pour transformer une nuit en cauchemar. Mais ce n'est pas tout. Il y a le serveur vocal qui fait semblant de ne pas vous comprendre et n'a jamais un mot gentil ; le désespéré qui choisit de se faire déchiqueter par votre TGV et vous fait louper votre entretien d'embauche ; les campagnes de dépistage qui vous rappellent avec délicatesse que vous êtes biodégradable ; les routiers qui essaient de se doubler sur l'autoroute ; le palmarès des hôpitaux qui révèle que l'hôpital où vous allez vous faire opérer de la hanche a obtenu la plus mauvaise note ; les pigeons qui chient partout ; les imprimeurs qui impriment en tout petit ; les exclusions de votre contrat d'assurance ; les mites qui attaquent de préférence l'endroit le plus visible de votre pull en cachemire ; les ouvre-boîtes intégrés qui font gicler sur votre pantalon l'huile de vos sardines, et beaucoup d'autres choses dont l'auteur vous réserve la mauvaise surprise.
Ça m'agace aurait pu n'être qu'un billet d'humeur. Bien pire, c'est un livre de mauvaise humeur. Parce que, tout ça, Fournier, ça l'agace.

L'AUTEUR
Prix Femina 2008 pour Où on va papa ?, Jean-Louis Fournier est l'auteur de nombreux livres à succès dont Grammaire française et impertinente, Mouchons nos morveux, Mon Dernier Cheveu noir et Veuf. Il est également l'auteur et interprète des adaptations de deux d'entre eux au théâtre du Rond-Point en 2012.

La revue de presse : François Morel - Le Monde du 18 octobre 2012

Il s'agace encore contre les annonces radiophoniques des différents ministères, contre l'image à la télévision d'un bonheur forcément commercial, contre les guillemets, les gobelets, l'air conditionné. Il s'agace ! Il s'agace ! Il s'agace ! Et il a bien raison puisqu'en s'agaçant, il nous venge, il nous émeut, il nous fait rire...
Ça m'agace !, de Jean-Louis Fournier, se présente comme une suite de textes courts. Vous me direz, car vous avez de l'à-propos : " Des textes courts, on en trouve régulièrement dans la littérature contemporaine. " " C'est vrai ", vous rétorquerai-je, ébahi par la pertinence de votre remarque. Quand les textes sont nostalgiques, émus, frémissants, c'est Philippe Delerm qui les écrit. Quand ils sont horripilés, contrariés, rigolos, c'est Jean-Louis Fournier qui les compose. Jean-Louis Fournier aurait donc pu écrire sur la première gorgée de bière à condition que la mousse ne soit pas suffisamment abondante, à condition qu'il en renverse un peu sur son joli pull en cashmere, à condition que la gorgée lui laisse sur la moustache une empreinte écumante et vaguement repoussante.

Retrouvez la fiche complète sur le choix des libraires