"Hors les murs" de Pak Wan-seo chez l'Atelier des cahiers (Paris)

en partenariat avec 20minutes.fr

— 

Hors les murs
Hors les murs — Le choix des libraires

Résumé

Texte autobiographique romancé. Il décrit avec empathie et humour l'enfance et la jeunesse de la romancière dans une Corée bouleversée par l'occupation japonaise et la guerre de Corée. Mêlant destin individuel et histoire d'un pays, il tisse les drames avec brio et finesse, offrant à la littérature un important témoignage. Les lecteurs ne s'y sont pas trompés, en Corée où il s'est vendu à plus de 1,5 million d'exemplaires, et aux États-Unis où la traduction anglaise a été acclamée par la critique.

Pak Wan-seo est née en Corée en 1931. Sa jeunesse est profondément marquée par la guerre de Corée qui l'oblige à interrompre ses études. Elle ne fait ses débuts comme écrivain qu'assez tardivement, avec la sortie en 1970 de son premier ouvrage, L'Arbre nu. Depuis elle accumule les prix littéraires les plus prestigieux récompensant une oeuvre exigeante qui porte un regard sans complaisance sur la société coréenne moderne. Parmi ses oeuvres les plus connues : Les Piquets de ma mère (1981, publié en français), Cet hiver était vraiment doux (1983), Est-il toujours en train de rêver ? (1989), Hors les murs (1992), Cette montagne était-elle vraiment là ? (1995), etc. Pak Wan-seo est décédée en 2011 des suites d'un cancer.

Courier des auteurs le 10/07/2012

1) Qui êtes-vous ? !
Pak Wan-seo, une des plus grandes écrivaines coréennes, décédée en 2011.

2) Quel est le thème central de ce livre ?
L'histoire de la narratrice enfant, portée avec son frère par le rêve de la mère qui est de les faire vivre «dans les murs», c'est-à-dire dans les beaux quartiers du centre-ville de Séoul. C'est aussi un récit de formation, la jeune fille y développant la sensibilité qui fera d'elle plus tard une grande écrivaine.

3) Si vous deviez mettre en avant une phrase de ce livre, laquelle choisiriez-vous ?
«Ce dont je dois témoigner, ce n'est pas seulement de cet immense vide, c'est aussi de ces heures où on m'a traitée un vil insecte. Alors seulement, je pourrai me débarrasser de mon dégoût de moi-même, retrouver ma dignité humaine. Cela a été comme le pressentiment qu'un jour, j'écrirais, et ce pressentiment m'a libérée de mon angoisse.»

4) Si ce livre était une musique, quelle serait-elle ?
Le bruit d'un ruisseau dans la campagne coréenne, avec en fond le tonnerre...

5) Qu'aimeriez-vous partager avec vos lecteurs en priorité ?
Nous avons choisi ce titre, éloigné du titre original en coréen, parce qu'il résume bien le thème sous-jacent de cette oeuvre : «hors les murs», c'est la ténacité de la mère, qui impose ses rêves de modernité à ses enfants, et lutte âprement dans son quartier hors les murs ; c'est encore la passivité du frère aimé, mais dont les choix malheureux en amour comme en politique vont plonger la famille dans le drame ; c'est enfin la narratrice qui fait l'apprentissage de la liberté, liberté de vie et aussi de pensée dans une société pétrie de confucianisme déclinant et de luttes idéologiques qui mènent à la guerre (1950-1953), liberté aussi pour la Corée qui après le joug des colons japonais doit lutter contre celui de ses propres dictateurs... C'est là que le destin de la Corée entre en résonnance poignante avec celui de l'héroïne : «hors les murs» n'est pas que le symbole du rêve têtu de sa mère, c'est celui de tout un peuple malmené par l'Histoire.
Cette capacité à mêler avec finesse et humour un récit personnel et des problématiques universelles résume le talent de Pak Wan-seo. Ce livre en est une illustration exemplaire, et le public coréen ne s'est pas trompé : il s'est vendu à plus d'un million et demi d'exemplaire.

La revue de presse : Laurent Martinet - L'Express, octobre 2012

L'autobiographie de la romancière Pak Wan-seo est l'occasion bouleversante de découvrir l'histoire de la Corée de l'intérieur. Hors les murs, l'autobiographie romancée de la romancière coréenne Pak Wan-seo (1931-2011), est un livre qui vous retourne. En Corée du sud où il est paru en 1992, un million et demi d'exemplaires de cette oeuvre puissante ont été vendus. Pak Wan-seo, couverte de prix littéraires, est considérée comme un trésor national...
Hors les murs, beau voyage, nous rappelle cette vérité littéraire permanente : quelques soient les latitudes, les avanies, il y a bien une humanité.

Retrouvez la fiche complète sur le choix des libraires