"Tartuffe au bordel" de Alain Paucard chez Dilettante (Paris, France)

en partenariat avec 20minutes.fr

— 

Tartuffe au bordel
Tartuffe au bordel — Le choix des libraires

Résumé

Et une fois de plus, comme vin seul homme, la Rosalie au canon, l'étendard brandi et donnant du clairon, Alain Paucard lance l'assaut, fonce dans la brèche ! Celui qui défendit, seul contre tous, la mémoire calomniée de joseph Staline, prit fait et cause pour la série B, déchaîna sa ire contre les vacances, se fit le Bossuet du pur malt, sacrifia au culte d'Audiard et fit de Guitry l'une des très riches heures de la langue et de l'esprit français, ramasse aujourd'hui l'épée de condé pour relever l'honneur du tapin, défendre en sa vérité la prostitution gauloise, menacée par une législation inique et maladroite. «touche pas à ma pute» tonne le père Paucard depuis cette chair(e) généreuse où il aime tant à monter pour dénoncer les dérives puritaines, les hypocrisies bien-pensantes et la connerie au pare-chocs de 4x4 qui menace la si poétique péripatéticienne, lieu de mémoire et figure clé du paysage français. partant de la sage constatation qu'«il y a deux sortes de clients de prostituées : ceux qui vont les voir parce qu'ils n'ont pas de femme et ceux qui vont les voir parce qu'ils en ont une», dom Paucard fait feu de tout bois, multiplie les exemples historiques, déroule toute une casuistique précise, inspirée de l'histoire récente, visant à démontrer que la prostitution ou art du monnayage érotique participe, non de l'esclavage (même si elle en prend souvent la forme), mais d'un exercice consenti de la liberté, une forme de commerce plus équitable que prévu. Démonstration étayée, et c'est l'un des plaisirs de ce libelle, par une expérience personnelle (n'oublions pas qu'il est l'auteur du Guide Paucard des filles de Paris, 1985) où flamboie cette maxime cinglante et roborative : «la chair n'est pas triste, certes, et voyez dans mon livre.»

Alain Paucard est né le 6 avril 1945, de parents connus, dans la coquette localité de Paris Xe. Ancien élève des écoles primaires du VIIe, il se désintéresse très vite des études pour devenir, à partir de 1962 : chanteur de rock'n'roll, folk, rive gauche, libraire, auteur de romans érotiques (1970), révolutionnaire professionnel, travailleur social et, à partir de 1978, écrivain. Après le Guide Paucard des filles de Paris, l'auteur persiste et signe avec Tartuffe au bordel. Quand on sait qu'il a aussi commis Les Criminels du béton, Le Cauchemar des vacances, La Crétinisation par la culture, Manuel de résistance à l'art contemporain, on ne s'étonne pas qu'Alain Paucard n'ait pas que des amis.

Le choix des libraires : choisi le 15/01/2013 par Max Buvry de la librairie VAUX LIVRES à VAUX-LE-PÉNIL, France

Alors que le problème de la prostitution semble ces derniers mois au centre des préoccupations de nos chers politiques, le petit pamphlet érudit et percutant d'Alain Paucard est le bienvenu, l'auteur abat les hypocrisies habituelles, le politiquement correct, avec vivacité et humour : "C'est au nom des Droits de l'Homme et de la Femme que la Marchandise veut interdire la prostitution et punir le client. Le but de la manoeuvre est tout simplement de vendre autrement, mais dans un monde sans pêché". Il revient sur l'histoire du plus vieux métier (pas selon Alain Paucard !) étayée par moult références littéraires, il interpelle avec tact le personnel politique, et construit pas(se) après pas(se) sa proposition flirtant parfois avec la misogynie pour mieux protéger ces femmes dont l'existence et le quotidien ne laissent jamais insensibles.

Courrier des auteurs le 26/09/2012

1) Qui êtes-vous ? !
Je suis un écrivain régionaliste qui ne vit qu'à Paris.

2) Quel est le thème central de ce livre ?
Le refus du néo-puritanisme qui vient du Nord.

3) Si vous deviez mettre en avant une phrase de ce livre, laquelle choisiriez-vous ?
"Il y a deux sortes de clients de prostituées : ceux qui vont les voir parce qu'ils n'ont pas de femme et ceux qui vont les voir parce qu'ils en ont une."

4) Si ce livre était une musique, quelle serait-elle ?
Une musique de chambre

5) Qu'aimeriez-vous partager avec vos lecteurs en priorité ?
La joie d'écrire et la joie de lire.

Retrouvez la fiche complète sur le choix des libraires