A la découverte de la gare Lille-Flandres de demain

Diaporama

Olivier Aballain
— 
SNCF

La rénovation complète de la gare Lille-Flandres, entamée mi-2013, coûtera environ 18 millions d'euros (dont 14 millions à la SNCF et 2 millions à la région Nord-Pas-de-Calais). Accès du public, espaces commerciaux, services: d'ici à la fin du chantier, vers l'été 2016, tout va changer. Mais les travaux ont déjà bien avancé.

Réalisation: Olivier Aballain

  • SNCF

    La rénovation complète de la gare Lille-Flandres, entamée mi-2013, coûtera environ 18 millions d'euros (dont 14 millions à la SNCF et 2 millions à la région Nord-Pas-de-Calais). Accès du public, espaces commerciaux, services: d'ici à la fin du chantier, vers l'été 2016, tout va changer. Mais les travaux ont déjà bien avancé.

    Réalisation: Olivier Aballain

  • Olivier Aballain / 20 Minutes

    Lille, le 8 juillet 2015 - Pour le grand public, le chantier est devenu réellement visible en septembre 2014, lorsqu'il a atteint le grand hall. Ce dernier vient de recevoir ses premières portes d'accès (automatiques, enfin) vers la rue Faidherbe... «L'esprit général est de conserver l'alliance du béton et du fer», commente Jonathan Vercruysse, improvisé «guide» du chantier pour le compte de la SNCF.

  • O. Aballain / 20 Minutes

    Changement le plus sensible: la refonte de l'accès à la station de métro. Les escaliers sont inversés: les voyageurs descendront au sous-sol par un seul et même accès, là où se situaient les escalators. La réouverture des accès, en travaux depuis novembre 2014, est prévue pour novembre 2015.

  • Olivier Aballain / 20 Minutes

    Au-delà de la circulation des voyageurs, le nouveau hall de la gare se transforme en véritable agora, point de rencontre au centre-ville. C'est pourquoi il sera «tempéré» quel que soit le temps à l'extérieur, une première en France pour la SNCF. La gare Lille-Flandres est traversée chaque année par 21 millions de voyageurs, mais aussi par 5 millions de passants qui ne prennent pas le train.

  • Olivier Aballain / 20 Minutes

    De nouvelles boutiques ont déjà fait leur apparition, dont le boulanger Kayser, ou s'apprêtent le faire. Le magasin Mobility de Decathlon s'est déplacé vers l'entrée rue Faidherbe, et on annonce aussi le pâtissier Aux merveilleux, une surface alimentaire Mark&Spencer, etc.

  • Olivier Aballain / 20 Minutes

    Ça, c'est la surprise du chef. Derrière les plaques de plâtre qui recouvraient les murs d'un local technique au premier étage, les ouvriers ont découvert des parements du XIXe siècle... «On retrouve là des éléments de la gare d'origine, de 1848», assure Jonathan Vercruysse, de la SNCF.

  • Olivier Aballain / 20 Minutes

    Coïncidence heureuse: la salle avec ses parements chics, qui seront rénovés, est justement celle qui doit accueillir le salon Grand Voyageur à partir de décembre 2015. «Ce sera l'un des plus beaux de France, sinon le plus beau», assure la direction régionale de la SNCF.

  • Olivier Aballain / 20 Minutes

    Sur le côté gauche de la gare (quand on regarde vers Paris), le futur espace de vente «multimodal» regroupera les ventes TER, Transpole, V'Lille et Lilas Autopartage. Les ventes TER se découplent donc des ventes TGV pour rejoindre «l'écosystème» des transports locaux. 

  • Olivier Aballain / 20 Minutes

    L'espace multimodal, dont l'ouverture est prévue en novembre 2015, sera d'ailleurs accessible directement par la place des Buisses, cœur de l'intermodalité voulue par la SNCF. Il reste encore du travail...

  • Olivier Aballain / 20 Minutes

    En attendant l'emménagement définitif, les guichets TER provisoires ont été installés sur le côté droit de la gare, au début de la rue de Tournai. Munis d'un système d'accès par ticket, et d'une ambiance plus feutrée que les anciens guichets en plein hall, ils préfigurent le futur espace de vente.

  • Olivier Aballain / 20 Minutes

    L'un des plus gros changements est déjà visible du public: le nouvel espace de vente Grandes Lignes (TGV) a rouvert à la mi-juin. La «boutique voyages» se loge maintenant dans une agence cosy (sièges, fauteuils d'attente, insonorisation) de 200m² où l'on achète son billet en rejoignant le bureau de l'agent de vente. 

  • Olivier Aballain / 20 Minutes

    Un bureau spécialement dédié aux départs du jour a également été aménagé, lequel reste ouvert pendant la totalité des horaires d'ouverture de la gare (de 6h à 21h). Même les distributeurs de billets automatiques verront leur interface évoluer. 

  • Olivier Aballain / 20 Minutes

    Au final, selon un pointage tout juste réalisé par la SNCF, 95% des clients se disent satisfaits des nouveaux espaces de vente. C'est plutôt un bon début. 

Retourner en haut de la page