Clément ne veut pas refermer le dossier Outreau

©2006 20 minutes

— 

Le ministre de la Justice ne veut pas tourner la page de l'affaire Outreau. Pascal Clément a officiellement saisi hier le Conseil supérieur de la magistrature (CSM) pour qu'il se prononce sur la responsabilité du juge Fabrice Burgaud et du procureur Gérald Lesigne dans ce fiasco judiciaire. En lançant cette procédure, le garde des Sceaux n'a pas suivi l'avis de l'Inspection générale des services judiciaires, qui avait conclu, dans un rapport publié début juin, que malgré « de très nombreuses insuffisances » de la part des magistrats, il n'y avait pas matière à poursuite disciplinaire. Pascal Clément a annoncé qu'il « suivrait l'avis du CSM quel qu'il soit » sur la responsabilité des magistrats.