La région touche du bois

©2006 20 minutes

— 

La région la moins boisée de France veut rattraper son retard. En partenariat avec le conseil régional, le Comité national pour le développement du bois (CNDB) lançait hier une brochure de promotion de l'usage du bois pour la construction de bâtiments agricoles et industriels. Le but : développer la filière dans une région qui ne compte que 7,3 % de surfaces boisées (27 % en France).

« Le boisement stocke du CO2 pour réduire l'effet de serre... et améliore la qualité de l'environnement », a expliqué Alain Alpern, vice-président (Verts) du conseil régional au Développement durable. L'argument économique compte aussi pour Rémy Delécluse, du CNDB : « Contrairement à une idée reçue, le bois résiste mieux au feu que l'acier qui se déforme trop vite. » Le CNDB espère augmenter d'un quart la part de marché du bois dans la construction d'ici à 2010.

O. A.