Plan piscines : la LMCU s'est jetée à l'eau

©2006 20 minutes

— 

 
  — no credit

Il n'y aura donc pas eu de pavé jeté dans la mare de Michèle Demessine. Vendredi soir, la communauté urbaine de Lille (LMCU) a adopté le plan piscines élaboré par l'élue communiste en charge des sports. Malgré l'opposition des maires de Wavrin et de Sainghin, c'est la ville d'Herlies, le long de la RN 41, qui a été choisie (à 86,9 %) pour accueillir la piscine qui manquait au territoire des Weppes. L'échec de cette même délibération en décembre dernier n'a donc pas pesé dans les débats. Et ce, en dépit de l'abstention des Verts qui auraient préféré une implantation plus proche d'une gare. « La sagesse était d'accepter », a salué Pierre Mauroy.

Restait ensuite à la LMCU à valider la construction d'un bassin olympique à Tourcoing, à proximité du futur complexe nautique. Une tâche dont les élus s'acquittèrent rapidement (94,61 %), pressés d'en terminer avec ce dernier conseil avant les congés d'été.

Vincent Vantighem