Quinze ans de réclusion pour un meurtre sans motif

©2006 20 minutes

— 

« J'ai fait un geste avec le couteau, je ne sais plus », a répété hier sans convaincre, Denis Burgeat, 26 ans, devant les jurés de la cour d'assises du Nord à Douai. Cet ex-ouvrier a été condamné à 15 ans de réclusion criminelle pour avoir tué Cédric Fourmeaux, un étudiant de 20 ans, sur la base de loisirs d'Annoeulin le 29 mai 2003. L'accusé, qui comparaissait aux côtés de son frère et d'un ami, tous deux libres, n'a pas éclairci les raisons du meurtre après trois jours de procès. Denis Burgeat avait planté la lame de son couteau de pêche dans la poitrine de la victime pour protéger son frère, Samuel, 25 ans. A l'origine d'une première bagarre avec Cédric, ce dernier a été condamné à 2 ans de prison dont 15 mois avec sursis pour violences volontaires. Ayant déjà effectué neuf mois de détention, il ne retournera pas en prison. L'ami des deux frères, Mickaël Tramcourt, 29 ans, écope d'un an avec sursis pour non-assistance à personne en danger.

Frédéric Lépinay