Le Nord-Pas-de-Calais espère tripler son potentiel d'ici à 2020

— 

Investir dans le vent. Le prochain Schéma régional climat air énergie prévoit de tripler la puissance installée d'énergie éolienne d'ici à 2020, soit un investissement de 1,95 milliard d'euros. Environ 220 mats sont actuellement érigés sur le territoire, essentiellement dans le Pas-de-Calais. L'an dernier, 379 projets avaient été accordés, 216 refusés et 181 restaient en instruction. Chaque mat permet, en général, de fournir de l'électricité à environ 2 000 foyers. « On estime le potentiel régional à 2 000 éoliennes », souligne Pierre Müller, du syndicat des énergies renouvelables. « Il faut que les règles d'installation soient fixées une bonne fois pour toutes, insiste Ralf Grass, délégué régional de France énergie éolienne. Un projet met huit ans à voir le jour contre quatre dans le reste de l'Europe. » Enjeu : la création d'emploi. « Les énergies renouvelables créent trois à quatre fois plus d'emplois que les autres », affirme l'élu régional Emmanuel Cau. La France représente le deuxième gisement éolien européen, derrière la Grande-Bretagne.G. D.