Ces clichés qui brouillent la campagne électorale

— 

Mélenchon-Le Pen : les médias suivent attentivement ce duel hors norme. Au risque de tomber dans les clichés. « C'était à mourir de rire de voir que les premières minutes d'un reportage d'Arrêt sur Images parle de “loisirs connus des seuls Héninois” en montrant… une ducasse », raille Marine Tondelier, candidate des Verts. Idem quand David Pujadas, présentateur du journal télévisé de France 2, a présenté Marine Le Pen, élue d'Hénin-Beaumont alors qu'elle a démissionné de son mandat de conseillère municipale. » Pour David Noël, secrétaire de la section héninoise du PCF, « le mot fief revient trop souvent, oubliant que Marine Le Pen n'est pas élue ». Même ressenti du côté de Pierre Ferrari, dissident socialiste : « Les médias diffusent toujours des images de cités minières alors que de nouveaux quartiers émergent. Les habitants en ont marre qu'on leur renvoie cette image négative alors que des entreprises s'installent, que la population est l'une des plus jeunes de France et que la ville compte 200 associations. »G. D.