LILLE - Prison requise pour un viol

— 

Quatorze ans de réclusion criminelle. C'est la peine requise, jeudi, aux assises de Toulouse, par l'avocat général à l'encontre de trois Turcs, accusés du viol de Julie, une jeune fugueuse originaire d'Auxi-le-Château, dans le Pas-de-Calais, retrouvée errante à Toulouse. Agée de 14 ans au moment des faits, en août 2009, Julie passait ses vacances chez ses grands-parents près de Perpignan. Depuis lundi, début du procès, les accusés nient les viols et assurent que la relation avec l'adolescente était consentie. Pour l'avocat d'un de accusés, « le procès n'a pas prouvé la contrainte des relations sexuelles ». Le grand-père de la victime, de son côté, attend « une condamnation forte car ils ont détruit sa vie et la nôtre. Encore aujourd'hui, elle est perturbée par cette affaire ». Les derniers avocats de la défense achèveront leurs plaidoiries vendredi matin. Le verdict est attendu dans l'après-midi. à toulouse, J.R.