L'alternative des garderies d'entreprise

©2006 20 minutes

— 

Les crèches d'entreprise séduisent. 84 % des mères actives y sont favorables (sondage Sofres réalisé en septembre 2005). Côté employeurs, c'est aussi un moyen d'attirer, de fidéliser et d'assurer une plus grande disponibilité des salariés. En offrant des horaires adaptés, ce type de crèche est par exemple très utile en milieu hospitalier. « Les assistantes maternelles n'accueillent pas les enfants à six heures du matin, donc c'est une solution parfaite pour les mamans qui font les trois-huit », affirme Agnès Leprêtre, directrice de la crèche de l'hôpital Saint-Phillibert à Lomme. Des crèches de ce type existent aussi au CHRU de Lille, à La Poste, à l'Insee. La CAF pourrait en ouvrir une dans ses murs d'ici à fin août.

E. L.

La Cnaf (Caisse nationale d'allocations familiales) peut prendre en charge 40 à 80 % du budget nécessaire à la création d'une crèche d'entreprise, en fonction du projet. D'autres organismes tels que le conseil général, le conseil régional, les mairies ou le FSE (Fonds social européen) peuvent aussi accorder des aides.