L'Insee brosse la carte de la pauvreté

©2006 20 minutes

— 

Sans surprise. L'Insee présentait hier l'étude « Pauvretés et territoires en Nord-Pas-de-Calais ». Axé sur les individus qui bénéficient d'aides sociales, ce travail visait à définir les contours d'une géographie régionale de la pauvreté. Pas vraiment de scoop dans l'analyse d'Arnaud Degorre, chargé de l'étude pour l'Insee : « La pauvreté est surtout présente dans le centre des grandes villes, dans le bassin minier et autour de Valenciennes et de Maubeuge. » Une réalité confirmée par le nombre d'allocataires du RMI, « en hausse depuis plusieurs années », selon Arnaud Degorre : 6,9 % de la population régionale est couverte par le revenu minimum d'insertion, contre 4,1 % à l'échelle nationale.

Si le développement économique dynamise certaines grandes agglomérations telles que Lens, Arras ou Cambrai, il n'entraîne pas les mêmes effets sur le plan humain. « La situation est meilleure dans la périphérie de Lille et dans les Flandres », conclut Arnaud Degorre.

V. V.