La colère des centres sociaux de Roubaix

©2006 20 minutes

— 

Les présidents des vingt-sept centres sociaux de la zone Roubaix-Tourcoing-Hem feront front ensemble, demain. Ils contestent l'annonce faite par la CAF de diminuer le financement des centres. « Elle est bien décidée à le réduire de 600 000 e », s'inquiète Monique Servaix, du centre social de l'Alma. Pourtant, vendredi, une concertation avec la CAF a eu lieu. Les représentants ont été entendus, mais pas écoutés. Pour Marie-Paule Tassou, du centre Hauts-Champs, la seule solution est d'obtenir plus de fonds municipaux et régionaux.

E. L.