Préfecture sans voiture dans le centre de Lille

©2006 20 minutes

— 

Les 650 agents de la préfecture du Nord qui entament, cette semaine, leur emménagement sur le nouveau site de l'hôpital Scrive, devront préférer les transports en commun : seule une quarantaine de places de parking, réservée notamment aux personnes à mobilité réduite, ont été aménagées. « Il n'y avait pas assez d'espace, explique Michel Plasson, directeur de la réglementation, il va falloir tirer parti des transports en commun. » Les agents devront aussi tirer un trait sur la petite centaine de places de parking souterrain dont ils bénéficiaient. « Ce système était injuste car, au final, peu en profitaient, commente Anne-Marie Cossée, secrétaire syndicale (CFDT). Ce déménagement a assaini la situation. » Depuis janvier 2005, la préfecture propose le remboursement de la moitié des frais engagés sur le réseau Transpole. Près de 200 personnes en bénéficient. En juillet, ce bonus s'appliquera aussi pour le TER.

Caroline Béhague