Pentecôte : deux poids, deux mesures

©2006 20 minutes

— 

Secteurs public et privé ont célébré la Pentecôte chacun à leur façon. Alors que les services de l'Etat étaient invités à « donner l'exemple », l'an dernier par le préfet, ils ont décidé, cette année, de rester portes closes. Comme la plupart des administrations, à l'exception de la mairie de Lille. Dans le privé, autre ambiance. « Les petites entreprises ont, dans leur grande majorité, travaillé, explique Claire Goldblum, secrétaire générale de la CGPME Nord Pas-de-Calais. On regrette qu'il y ait tant d'écarts avec la fonction publique car cela renforce son attractivité. » La fédération française du bâtiment s'insurge même contre « ceux qui empêchent de laisser travailler » les 7 500 entreprises du secteur de la région. En ligne de mire : l'interdiction faite aux poids lourds de circuler, la fermeture des bureaux de poste ou un trafic SNCF réduit. Et ceux qui cherchent du travail étaient aussi mis en congé forcé. Car les agences ANPE avaient, elles aussi, décidé de rester fermées.

C. B.