Les femmes encore en retard

Gaëtane Deljurie

— 

Moins payées, moins considérées, toujours autant battues… Triste bilan pour les femmes nordistes. Hier, Virginie Tchoffo, adjoint (PS) au maire de Lille à l'égalité des femmes, a profité de la journée de la femme pour faire le bilan des actions municipales. Etat des lieux et perspectives.

Combattre les violences. En 2011, 341 femmes ont demandé de l'aide au Centre lillois d'information droits et des familles après des violences conjugales. « Sur 819 entretiens juridiques, c'est énorme », soupire Danielle Gobert, sa présidente. « En plus de l'espace de médiation familiale installée en mairie, des actions de prévention sont menées dans les écoles mais aussi dans le métro. Depuis 2008, près de 47 500 personnes ont été sensibilisées », répond l'adjointe au maire.

Développer les gestes écologiques. « Nous encourageons les actions en matière de nouvelles technologies et de protection de l'environnement », explique Virginie Tchoffo. La mairie avait déjà mis en place des ateliers d'initiation à l'informatique. Elle sensibilisera désormais aux économies d'énergie et aux nouveaux modes de consommation, notamment à travers des ateliers organisés en mars et le festival L'île au Femmes, vendredi et samedi prochain à Fives et Saint-Maurice.

Encourager la création. « La région enregistre l'un des plus faibles taux d'activité de France après la Corse », regrette Nicole Gadrey, présidente du Comité régional pour l'information et la formation. « Pour encourager la création et l'emploi, nous organiserons à l'automne un forum emploi pour les femmes  », annonce l'adjointe au maire, qui compte en profiter pour convaincre les entreprises du bien-fondé de la parité. « Les lois existent mais il n'y a pas de sanction. Nous ferons en sorte que les entreprises se sentent responsables de l'égalité, notamment salariale. »

Municipalité

En tant qu'employeur, la ville de Lille montre l'exemple en matière de parité. La plupart des postes de direction sont investis par des femmes. Du service des finances à la démocratie participative, jusqu'au poste tant convoité de direction de cabinet du maire.