L'université Lille Iépinglée pour ses comptes

— 

« Les comptes de l'université Lille I ne sont pas fiables », indique un rapport de la Chambre régionale des comptes, rendu public avant-hier. Sont notamment dénoncées l'absence d'inventaire et une certaine liberté avec les écritures comptables. L'amortissement du matériel, c'est-à-dire l'étalement du coût sur la durée d'utilisation, a notamment été bidouillé, pour faire « sortir » le patrimoine des comptes tous les six ans. Rien que pour les achats de 2000, on parle de 15 millions d'euros !
Il est aussi question d'étranges provisions, « déconnectées des risques encourus » qui, selon le rapport, totalisent 542 400 € de réserves censées couvrir une éventuelle dette d'à peine 40 000 €. « Ces errements ont cessé depuis 2009 », affirme Philippe Rollet, président de l'université. Certains placements bancaires ont aussi été oubliés, minorant les résultats de près de 430 000 € en 2007 et 610 000 € en 2010. « Des rattrapages ont été effectués depuis », affirme l'université.Gaétane Deljurie