LILLE - Des restaurateurs contre les prunes au dessert

— 

Mobilisation autour du boulevard Jean-Baptiste Lebas. Une quinzaine de restaurateurs lillois tentent depuis plusieurs mois de reconquérir une clientèle perdue depuis que la municipalité a rendu le parking payant entre midi et deux, puis augmenté les tarifs. En mars, ils comptent même lancer une opération café gratuit pour compenser le prix du parcmètre (2,30 €). « Beaucoup de clients venaient de l'extérieur parce que le quartier est facile d'accès, maintenant, ils préfèrent aller dans les zones commerciales », se plaint Christophe, un des restaurateurs. « En plus, ils doivent manger avec le nez sur la montre car la durée est limitée à 1 h 20 », renchérit qui estime avoir perdu un quart de sa clientèle. Il y a un an, le collectif avait envoyé à la mairie, un courrier de doléances, resté sans réponse.G. D.